,

Canyoning à Tenerife

Tenerife est une île pleine de surprises. Oui. Ce n’est pas l’image que l’on a de cette destination bien au contraire. Quand je parle aux français de Tenerife, la majorité voit en cette destination un Ibiza bis ou bien la côte d’Azur version cheap. Et certains ont raison.

Le sud de l’île est très construit, les vacanciers sont sur-sollicités par des grandes publicités les encourageants à faire des activités comme le zoo, parc aquatique, observation de cétacés sur des bateaux bondés, jet ski et j’en passe. Je n’ai rien contre ce type d’activités mais je comprend que certaines personnes ont envie d‘autre choses. Or, l’accès à l’information n’est pas toujours  évidente et à moins de chercher activement,  on risque de passer à côté de belles choses.

C’est surtout une destination idéale pour les sports de pleine nature.

Parmi les activités il y a… Le canyoning.

Je vois déjà vos sourcils se hausser de surprise. Oui, il y a des canyons magnifiques avec de l’eau sur cette île. Ils sont seulement « bien cachés » et magnifiques.

Avant d’aller plus loin, je vous précise que je vais vous présenter l’entreprise Canyon Tenerife qui appartient à mon conjoint. Il ne m’a pas demandé de faire cet article. Si je choisi de le faire, c’est pour vous donner des idées d’activités de pleine nature originales à faire sur Tenerife. Pour l’instant, cette activité est peu développée sur l’île et une autre entreprise propose cette activité, c’est Xplore Tenerife.

Si l’idée que je vous présente cette activité vous dérange, n’allez pas plus loin.

Dans le cas où ça vous intéresse toujours, sachez que Ben est français et diplômé d’un DE Canyon français, une formation reconnue internationalement.

Qu’est ce que le canyoning ?

Cela consiste à descendre le lit d’un cours d’eau. On suit le lit du ruisseau en progressant à pied et à la nage. La descente du canyon exige parfois de franchir des cascades, en faisant des rappels, des sauts, de la désescalade, des glissades (du toboggan en fait). Mais aucun saut n’est obligatoire. Dans ce cas là, on descend en rappel.

En bref, c’est un sport qui regroupe plusieurs pratiques : randonnée, nage et techniques de désescalade.

S’il y a plusieurs canyons à explorer sur l’île, je vais vous présenter celui de Los Carrizales. 

C’est une activité idéale pour découvrir  Tenerife hors des sentiers battus. Ceux qui ont toujours rêvé de jouer à Indiana Jones en se frayant un chemin à travers les bambous, dans une gorge de roche noire (c’est du basalte) vont être ravis. L’idéal est de faire cette activité en groupe. Là, on a vraiment l’impression de suivre un entrainement des marines (version soft quand même). Fou rires garantis et challenges à prendre.

Les canyons sont peu fréquentés et vous avez généralement la nature rien que pour vous. Ces canyons ne sont pas très difficiles techniquement mais ils sont longs. Il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience mais il faut être en forme physique, c’est à dire être capable de fournir un effort pendant 5h, car une fois qu’on entre dans le canyon, il faut aller jusqu’au bout. Par exemple, la marche de retour (à la fin du canyon, quand on est déjà un peu fatigué, donc) de Los Carrizales, dure à peu prés 1h40. On suit un petit chemin vertigineux qui monte, qui monte… MAIS les vues sont à couper le souffle, on domine le canyon et on a une vue imprenable sur l’océanAtlantique. C’est ce qui rend l’expérience unique.

L’entreprise : Canyon Tenerife

Les Tarifs : Los Carrizales 80€/ p.p.

,

3 raisons de regarder The Handmaid’s tale

C’est la nouvelle série de HBO : captivante, effroyable mais aussi géniale. C’est en réalité une adaptation du roman « la servante écarlate » publié en 1985 par Margaret Atwood. Si comme moi, vous avez déjà entendu parler de ce classique de la littérature sans l’avoir jamais lu ni savoir de quoi il retourne, voici un petit résumé.

L’histoire prend place dans une Amérique dystopique où la pollution a réduit le taux de natalité à quasi nulle.

La République de Gilead est une dictature de fanatiques religieux qui gouverne une partie des Etat-Unis. C’est dans ce nouvel ordre que le statut des femmes se voit réduit à trois possibilités : épouse d’un homme puissant, bonne à tout faire ou reproductrice. Chaque caste porte sa propre couleur : vert émeraude pour les épouses, gris anthracite pour les bonnes et rouge écarlate pour les dernières. Nous suivons l’histoire d’une servante écarlate, une reproductrice qui n’a pas choisi son rôle.

June, s’appelle désormais Offred. Elle perd son mari et se voit arrachée sa fille alors qu’ils étaient en fuite. Elle est alors contrainte de suivre une espèce de formation lavage de cerveau pour devenir la parfaite reproductrice. On brise ces femmes en utilisant des moyens de torture diverses et variées. Une fois formées, elles sont envoyées dans des familles de haut dignitaires infertiles. l’histoire débute lorsque June (alias Offred) rencontre sa nouvelle famille où chaque faits et gestes sont surveillés.

« N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique pour religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne seront jamais acquis. »

Cette phrase de Simone de Beauvoir tournait en boucle (en alternance avec WTF) alors que je découvrais le premier épisode de cette nouvelle série. Si c’est une série SF, ici pas de vaisseaux ou de technologies inconnues. Au contraire, la ressemblance avec nôtre quotidien est assez glaçante. La série va encore plus loin en remédiant à des flashback de contraste où l’on suit June (le personnage principal) lorsqu’elle était encore une New-Yorkaise tout ce qu’il y a de plus normale.

3 raisons de regarder the Handmaid’s Tale

  • Le sujet, je dois reconnaître à HBO un sens du timing certain : entre les débats sur la réduction du droits de l’avortement, la PMA et les libertés de culte, la série a tout pour enfoncer le clou et alimenter le débat.
  •  Le soin apporté à l’esthétique, afin de différencier les différents époques les couleurs sont travaillées : des couleurs assez sombres et saturées pour l’époque de Gilead et des couleurs claires pour l’avant.
  • L’évolution de l’histoire est vraiment intéressante car on y développe aussi les autres personnages féminins. Notamment, celle de l’épouse du dignitaire.

 

Avez-vous commencé la série ? Qu’elles sont vos impressions ? Pour ma part, ça m’a donné envie de lire le livre La Servante écarlate*

 

 

* Cet article contient des liens affiliés. C’est dire que je touche une petite commission si vous décider d’utiliser le lien que je vous fournis pour acheter le livre que je vous conseille. Vous ne payez pas plus cher.

Envie de plus de séries ?

,

Quatre séries pour Halloween

L’île de Tenerife est faite de micro-climats et dans la partie où je vis, les saisons sont peu marquées. Il ne pleut presque jamais et les températures oscillent entre 30°C et 20°C. On a l’impression d’être toujours en été.…
,

This is us, la série aigre-douce à consommer sans modération

"This is us" est sortie en début d'année. Il est vrai que je l'avais vu passer mais je n'y avais pas prêté attention. Puis des amis (dont les recommandations sont toujours bonnes) me l'ont conseillée. Je m'y suis donc collé pour découvrir…
,

3 raisons de regarder The Handmaid's tale

C'est la nouvelle série de HBO : captivante, effroyable mais aussi géniale. C'est en réalité une adaptation du roman « la servante écarlate » publié en 1985 par Margaret Atwood. Si comme moi, vous avez déjà entendu parler de ce…
,

Série the Neighbors

Un groupe d’extraterrestres envoyé en reconnaissance s’installe dans un quartier privé américain (à la Desperate Housewifes). L’histoire commence lorsqu’une famille normale s’installe dans la résidence. Ce sont les premiers humains…

 

,

Crumble de crème de citron et fraises

Voici une recette toute simple pour fêter l’arrivée des fraises. J’aime beaucoup l’association citron / fraise.
J’avais envie de faire un dessert plutôt travaillé sans avoir à passer 1h en cuisine.
J’ai donc combiné plusieurs recettes : celle de la tarte au citron meringuée de Marmiton et celle de la pâte à crumble de ma mère.
 

 

 

Ingrédients pour 4 personnes

La crème de citron :

3 citrons bio
– 100 g de sucre semoule
– 2 oeufs
– 1 cuillère à soupe de Maïzena

La pate à crumble :

– 75 g de poudre de noisettes
– 50g de farine
– 30g de sucre roux
– 40g de beurre

1 barquette de fraises, quelques feuilles de menthe.

La recette 

La crème de citron :

Dans une casserole, versez le jus des citrons, quelque zest de l’un d’eux et le sucre. Faites chauffer à feux doux puis ajouter les oeufs déjà battus puis la maïzena. Vous pouvez ensuite augmenter la température et mélangez sans cesse jusqu’à ce que le mélange s’épaississe. Laissez le tout au frigo.

Le crumble :

Préchauffez le four à 180°C. Mélangez la farine et la poudre de noisette puis le sucre. Laissez le beurre à température ambiante afin que sa texture se ramollisse. Mélangez le tout à la fourchette ou aux doigts. Sur une plaque de papier sulfurisé, étalez le crumble et faites dorer une dizaine de minutes au four.

Pendant ce temps, lavez et équeutez les fraises.

Montage :

Déposez les fraises dans le fond, puis ajoutez la crème de citron. Terminez par le crumble puis les feuilles de menthe.

Pour ceux qui aiment l’association citron/basilic, vous pouvez remplacer les feuilles de menthe par des feuille de basilic.

Quelle association préférez-vous ?

 

,

Tenerife et ses piscines naturelles

Piscines naturelles de Los Abrigos (Tenerife sud)

Savez-vous qu’il y a des piscines naturelles à Tenerife ?

Ces bijoux de la nature vieux de milliers d’années se sont formés lorsque la lave en fusion est entrée en contact avec l’eau de la mer. Ces bassins de roche noire mettent en valeur la couleur turquoise de océan.

Un peu à l’image d’un bain à remous, l’eau qui passe par des tunnels souterrains monte et descend au grès des vagues et de la marée. S’y baigner est une expérience hors norme.

Les piscines naturelles de Garachico

 

Garachico est un des plus beau village de l’île. Autrefois, il en fût même le port le plus important. Aujourd’hui, il est davantage  connu pour ses piscines naturelles dont les abords ont été aménagés. Désormais leur accès est facile et sécurisé. Je trouve que le rendu est plutôt pas mal car ils ont essayé de faire des chemins pavés pas trop larges et quelques passerelles en métal et en bois. Bien entendu, on voit clairement le travail de l’homme.


Les piscines naturelles de Los Abrigos

Si vous loger dans le Sud, proche d’El Médano, vous devrez conduire plus d’une heure pour vous rendre à Garachico. Or, il existe des piscines naturelles à moins de 10 minutes en voiture. Situées entre El Médano et Los Abrigos, le lieu n’a pas été aménagé (ou très peu). Il est surtout connu des locaux qui y font des barbecues durant le weekend. En semaine, l’endroit est peu fréquenté.

Voici comment vous y rendre :

Empruntez la petit route qui relie les deux villages et longe l’océan (TF 643).

En venant d’El Médano : Prenez la TF 643 en direction de Los Abrigos. Dépassez la plage de la Tejita, le centre commercial et le hameau. Ralentissez au niveau des bananeraies qui bordent la route des deux côtés. Arrivé au niveau du panneau publicitaire, de l’autre côté de la voie. Empruntez ce chemin en voiture

En venant de Los Abrigos : Prenez la TF 643 en direction d’El Médano. A la sortie du village, après la montée, empruntez le chemin en terre.

Garez-vous près de la falaise. Le weekend, quelques voitures y sont stationnées. Lorsque vous faites face à l’océan, un chemin sur la gauche descend jusqu’aux piscines. Si l’accès est relativement facile, je vous conseille de porter des chaussures de sport.