,

3 romans qui boostent le moral

J’aime beaucoup lire mais je dois avouer que depuis quelques années le nombre d’heures dédiées à la lecture a beaucoup diminué. Mangé par le travail et les tâches quotidiennes mais surtout par les séries… Si j’adore les séries policières assez sombres, je préfère lire des livres positifs sans être gnangnans. C’est là que je vais vous parler de trois livres de Fannie Flagg, une écrivaine américaine qui vit en Alabama et surtout connue pour son roman « beignets de tomates vertes » adapté en film. Ce sont trois livres optimistes à dévorer sur la plage, en vacances ou après une journée de boulot bien remplie.

La dernière réunion des filles de la station-service

crédit : thestoryoftexas.com

Sookie a 60 ans et rêve de couler des jours calmes après avoir passé deux ans à organiser le mariage de ses enfants. Son programme se déroule assez bien jusqu’à ce qu’elle reçoive une lettre contenant un acte de naissance : elle a été adoptée. Encouragée par son mari, elle va alors se rendre sur les traces de sa mère biologique nous emmenant alors en 1909 dans une petite ville crée par des polonais : Pulaski. On va suivre l’évolution de la famille Jurdabralinski qui ouvre l’une des première station-service du coin. Fritzi et ses soeurs tiendront boutique mais surtout s’engageront comme pilotes WASP (Women Airforce Service Pilots) lors de la Seconde Guerre Mondiale. Ce roman a été une occasion de découvrir ce corps militaire qui a réellement existé.

Se procurer La Dernière Réunion des filles de la station-service *

 

Beignets de tomates vertes

L’histoire débute avec la rencontre entre Evelyne et Niny dans une maison de retraite. La première est une femme d’une cinquantaine d’année qui compense ses émotions par les sucreries. La seconde est une nouvelle pensionnaire de l’établissement. Elles se lient d’amitié et Niny raconte ses souvenirs de jeunesse lors des visites hebdomadaires d’Evelyne. On est alors transporté dans une petite bourgade d’Alabama dans les années 20. On suit l’évolution de la ville sur plusieurs décennies en passant notamment par la Grande Dépression. Le lieu central de l’histoire sera le café tenu par Ruth, autrefois victime de violence conjugale et Edgie une femme de caractère au grand coeur. L’histoire ne se concentre pas sur deux ou trois personnages principaux mais donne des fragments de vie de nombreux habitants d’horizons, de sexes et de couleurs différents.

Se procurer Beignets de tomates vertes *

 

Miss Alabama et ses petits secrets

crédit – missalabamausa.com

Ici, on parle de Maggie, ancienne Miss Alabama reconvertie en agent immobilière. A 60 ans, nôtre héroïne à perdu goût à la vie et prépare méticuleusement son suicide. Toujours soucieuse de ne blesser personne et d’être à la hauteur Maggie orchestre son départ dans les moindre détails (comme fleurir la tombe de ses parents durant 40 ans, fermer son compte en banque, payer ses dettes). Seulement la vie en a décidé autrement… On en apprend plus sur quelque mystères et l’histoire de la ville de Birmingham : comment elle a été fondée, puis prospéré jusqu’à sa popularisation. On fait aussi connaissance avec ses collège de travail : Brenda la dynamique qui s’achète un tas de perruques affro et se rend aux boulimique anonymes à Babs la concurrente exécrable sans fois ni lois en passant par Hazel, la directrice de l’agence qui mesurait 1,02m.

Se procurer Miss Alabama et ses petits secrets *

3 raisons de lire les oeuvres de Fannie Flagg

  • Les trois histoires mettent les femmes à l’honneur. Des trois livres, j’ai préféré « La dernière réunion des filles de la station-service » qui rend hommage à des femmes courageuses. Celles qui ont piloté de vieux avions pour servir leur pays dans un climat de misogynie écrasant. Les autres oeuvres parlent elles aussi de femmes rusées et originales qui ont oeuvré dans le secret pour le bien commun.
  • Les trois romans reviennent sur l’histoire des Etat-Unis et de l’évolution des moeurs : l’immigration, le racisme, la ségrégation mais aussi la sexualité. Fannie Flagg aborde des sujets graves sans jamais sermonner le lecteur ou tomber dans le mélodramatique. Pour moi, ça a été une occasion d’en apprendre d’avantage sur la naissance de toutes ces villes fondées par des hommes et des femmes qui commençaient une nouvelle vie en partant de rien.
  • On ne peut pas dire que le style d’écriture soit très élaboré, ce ne sont pas de GRANDS romans classiques mais c’est facile à lire. Je dirai même qu’ils se dévorent à la plage, dans l’avion ou dans le hamac. L’auteur a cette capacité à rendre tous ces personnages accessibles. On a l’impression de boire un café au Whistle Stop Café ou d’être avec Fritiz lorsqu’elle accueille les clients de la station-service en patin à roulettes. Il y a beaucoup d’humour et d’émotion dans ces livres.

 

Note : cet article contient des liens affilié à Amazon. C’est à dire que si vous utiliser les liens de cet article pour acheter l’une des mes recommandations, je toucherai une petite commission. Le prix d’achat n’est pas plus élevé. Merci de vôtre soutient. Je vous encourage néanmoins à privilégier les librairies indépendantes

Autres articles susceptibles de vous intéresser

 

,

#Hallowctober 2018 – ma sélection à lire

Après quelque mois de vacances, le blog reprend du service. Aujourd’hui je vous propose sélection de livres aux couleurs de la saison : le challenge #Hallowctober. A l’origine, #Hallowctober a été lancé par Juliette de Fairy…
,

3 films latino-américains à découvrir

Le hasard fait souvent bien les choses et vous mène vers des films, des musiques et personnes en lien. C’est ainsi que ces deux derniers mois ont été riches en découvertes et notamment du côté de la culture latino-américaine. Si…
,

Playlist pour faire le ménage

  Aujourd’hui, j’avais envie de vous proposer un article un peu différent. On va parler musique. J’avais envie de partager avec vous certains morceaux que j’aime. Un peu à l’instar de Ibiduu et ses articles « Ce…
,

Les délices de Tokyo , un conte culinaire à lire

J'ai connu ce livre grâce au club lecture que la rédactrice du blog Mango & Salt a mis en place. Chaque mois, elle  propose une sélection de 4 ou 5 livres rassemblés sous un thème particulier. Le mois de Novembre était celui de…
,

3 films anti-déprime

La saison des fêtes a débuté ! Ca y est, les rues se parent de leurs petites lumières. C’est joliiii ! A El Médano, le budget déco doit être un peu serré car la majorité des guirlandes ont un style très années 80. Ca donne…
,

Lire une gourmandise de Muriel Barbery

Ces dernières semaines, j'ai passé pas mal de temps à lire et à cuisiner faute de pouvoir faire des activités plus physiques. Je suis entre autre tombée amoureuse de le série "Les aventuriers de la mer*" de Robin Hobb. Je n'ai pas…
,

Quatre séries pour Halloween

L’île de Tenerife est faite de micro-climats et dans la partie où je vis, les saisons sont peu marquées. Il ne pleut presque jamais et les températures oscillent entre 30°C et 20°C. On a l’impression d’être toujours en été.…

The blogger recognition award

The blogger recognition award c’est quoi ? Le  blogger récognition award est une sorte de chaîne qui permet de faire découvrir à ses lecteurs les blogs que nous aimons et qui nous inspirent. Tout le monde peut participer, que…
,

#Hallowctober - ma sélection à lire

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous propose une sélection spéciale Octobre – Haloween. C’est un des derniers articles du blog Mango and Salt qui m’a donné envie de participer au challenge Hallowctober. A l’origine, #Hallowctober…

Faire du sport à la maison gratuitement

À l’approche des beaux jours mon intérêt pour le sport renaît. Si je suis d’accord avec Laura Calu sur le fait qu’on n’a pas à ressembler à un mannequin, je reconnais que mine de rien je me sens plus à l’aise à maillot lorsque je n’ai pas trois bourrelets au ventre. Je me sens mieux dans mon corps (et dans ma tête) lorsque je me remet au sport. Bref, mon intérêt renaît avec la hausse des températures. Quand je parle d’intérêt qui renaît, je vous parle de faire 30 – 45 minutes d’exercices 2-3 fois par semaine. Je ne suis pas motivée au point de payer un abonnement dans une salle et recevoir un suivit personnalisé, d’avoir des horaires de cours à suivre, etc. Non, je préfère m’orienter vers une pratique du sport à la maison et gratuitement. C’est là qu’on remercie You Tube et tous ceux qui tiennent des chaînes de sport.

Ma sélection de vidéos pour faire de l’exercice à la maison

Yoga :

Je me suis mise tranquillement au Yoga il y a presque 4 ans. Mais entre les voyages, les horaires, pas toujours facile d’aller dans un cours. C’est comme ça que je me suis mise à suivre Adrienne. Cette américaine propose plein de cours de yoga. Les cours sont en anglais mais vous n’avez pas besoin d’avoir un niveau très élevé pour comprendre. Il y en a pour tous les gouts, niveaux et durée. Elle explique très bien sans trop parler non plus. Chaque année en janvier, elle propose un challenge « 30 days Yoga » et poste une vidéo chaque jour. Si vous voulez quelque chose de suivit mais pas trop intensifs, c’est parfait.

Sa chaîne : yoga with Adrienne

Taebo :

C’est un sport à la croisée entre le smart martiaux et le fitness. Ce sport m’avait été conseillé par mon conjoitn lorsqu’il était en STAPS. C’était l’un de sport qu’ils avaient étudié lorsqu’ils abordaient ce qui s’apparentait au fitness. Billy Blanks est le créateur de ce sport. Si vous avez envie de transpirer et de travailler le cardio, je vous conseille cette vidéo : Tae Bo Fast Weight Loss.

Sa chaîne : Billy Blanks

Mon combo abdo fessier :

Voici la vidéo d’échauffement que j’utilise soit avant le yoga ou avant celles des abdo fessier de la mort. La vidéo d’échauffement est proposée par FitnessBlender et on y trouve une tonne de vidéos. La seconde est présentée par Caroline Jordan, une américaine bien drôle (c’est important lorsqu’on est en plein exercice).

 

Et vous, suiviez-vous des chaînes de sports ? Lesquelles ?

,

Des vacances de rêve à Tenerife

C’est les vacances  ! Vous cherchez une destination dépaysante et pas trop chère.

Pourquoi pas Tenerife ?

Bonne nouvelle ! Je vous ai préparé un petit guide pour passer de super vacances.

Quand je parle aux français de Tenerife, la majorité voit en cette destination un Ibiza bis ou bien la côte d’Azur version cheap. Il est vrai que le sud de l’île est très construit, bondé d’hôtels all-inclusive.

C’est dans cette partie – généralement la plus connue – que les vacanciers sont sur-sollicités (pour ne pas dire agressés) par de grandes publicités les encourageants à faire des activités comme visiter le zoo, aller au parc aquatique, partir en observation de cétacés sur des bateaux bondés, faire du jet ski et j’en passe. Je n’ai rien contre ce type d’activités mais je comprend que certaines personnes ont envie d’autre choses. Pendant des décennies, Tenerife a axé sa politique de développement touristique sur le tout-inclus se construisant ainsi une réputation à la hauteur…

Or, l’une des conséquences positives de cette politique est qu’une bonne partie de l’île a conservée son authenticité et n’est pas touristique du tout. Comme l’accès à l’information n’est pas évidente et qu’il faut être assez dynamique et aventurier.

La première année que j’y suis venue en vacances, j’ai dû découvrir 8% de ce que cette destination a à offrir. A cette époque, on avait choisi de partir à Tenerife car le prix des billets était bas. On avait acheté le guide du Petit Futé sur Tenerife et réservé quelque nuits dans des auberges de jeunesse via Hostel World. Sur place, on avait loué une voiture et était partis à l’aventure, au feeling. On avait adoré.

Maintenant que je vis sur place, je me rend compte de tout ce que j’aurai pu faire dés la première fois. Alors voici mes conseils, les endroits et activités que je fais découvrir à mes proches lorsqu’ils viennent. Bien entendu, je ne peux pas tout présenter, ce sera donc des morceaux choisis.

Comment se rendre à Tenerife à petits prix

Un récapitulatifs sur mon article dédié : S’envoler pour Tenerife

Comme cette destination devient de plus en plus populaire, il est désormais relativement facile de réserver un vol pour Tenerife. Durant l’été, certaines compagnies aériennes comme Ryanair, EasyJet et Voleta ouvrent même des lignes directes. L’île a deux aéroports : l’aéroport Tenerife Nord et l’aéroport Tenerife Sud (facile à retenir). Vous pouvez retrouver une liste (non exhaustive) des lignes low cost dans mon précédent article. Je vous conseille aussi d’aller faire un tour sur les site de promo vacances tel que « last minute pour Tenerife » et « vente privée pour Tenerife » qui proposent parfois des voyages tout inclus à des prix défiant toute concurrence rien ne vous oblige à rester cloitré dans l’hôtel une fois sur place. Bien entendu opter pour une location de vacances, dormir chez l’habitant ou alors dans des auberge de jeunesse restent de meilleures options si vous recherchez une expérience authentique.

4 lieux incontournables sur Tenerife

Bien que l’île soit petite, il y énormément de choses à faire. Trop pour un seul article ! Je vais donc me concentrer sur les 4 lieux de Tenerife qui sont pour moi incontournables. Ces lieux ont le plus de succès auprès des personnes qui sont venues me rendre visite, tout profil confondu.

Le Teide, un beau volcan

On peut dire que les îles Canaries sont le fruits des entrailles de la terre. Sans rentrer dans les détails, l’archipel se trouve sur une fracture de deux plaques et lorsque ces dernières ont bougées (il y a des millions d’années) et ont fissuré la lithosphère, des volcans se sont formés. Si l’on regarde un schéma en coupe des îles, on constate en effet que se sont des volcans géants en grande partie immergés. Avec une altitude de 3700m, le parc national du Teide est le toit de l’Espagne. Ce volcan toujours actif est au centre de Tenerife. Il est possible d’y accéder par plusieurs route avant d’y parvenir vous traverserez la couronne de pins la plus grande d’Europe pour déboucher sur des champs de laves aux couleurs allant du vert au violet en passant par l’ocre (la caldeira). Il est possible de se rendre au presque sommet en randonnée (compter 5 à 6 heure d’ascension tranquille) ou en téléphérique (quelque minutes). En revanche,  vous devez demander un permis plusieurs mois à l’avance pour aller au sommet.

Pour réserver vôtre permis

Réserver le téléphérique

Garachico et ses piscines naturelle

Autrefois Garachico était le port de l’île le plus important mais la ville fut presque entièrement détruite en 1706 suite à l’éruption de l’un des volcans (le pico Viejo). Aujourd’hui, c’est un joli village qui a réussi à préserver son architecture : balcons en bois, maisons à patio. C’est aussi là que se trouvent les piscines naturelles dont je vous avais parlées dans mon article sur les piscines naturelles . Pour les gourmands, il y a une super adresse en face des piscines naturelles : le pâtissier. La terrasse du restaurant est abritée dans le patio d’une belle demeure. Il y font des gâteaux excellents.

La pointe Nord Est : le massif d’Anaga et la plage de Benijo 

Anaga est un massif volcanique en hauteur dont la végétation est restée presque intacte depuis la préhistoire. Vous pouvez randonner dans la forêt primaire pour y découvrir cette végétation particulière. Je vous conseille de vous arrêter au Mirador Cruz del Carmen où plusieurs randonnées débutent. Les routes sont escarpées et offrent des vues à couper le souffle. Je vous conseille de vous diriger ensuite vers Benijo l’une des plages les plus belles de l’île. Le sable noir est d’une finesse incroyable (ça fait tout doux sous les pieds), le bleu de l’océan est clair bref, ça ressemble au peu au paradis. Attention aux coups de soleil ! Vous verrez qu’ici les paysages évoluent pour ressembler à ceux de l’île de la Réunion. J’adore me rendre dans cette partie de l’île qui est verdoyante et riche en diversité.

Masca, le village enclavé et départ d’une randonnée magnifique :

Le parc naturel du massif du Teno se trouve à l’ouest de Tenerife et est peu développé car très accidenté. Il y a quantité de randonnées à effectuer dont la plus connu est celle de Masca.

Masca est un petit village niché dans le massif, comme posé en équilibre entre deux gorges profondes. Difficile d’accès, vous devrez emprunter une route escarpée faites de virages en épingle pour découvrir ce village canarien pittoresque. Prenez vôtre temps durant le trajet pour admirer la végétation luxuriante. Il y a quelques boutiques et de bonne adresses pour manger, j’aime beaucoup La Pierda dont la grande terrasse offre une vue panoramique.

Si vous avez envie de faire une belle randonnée, je vous conseille de descendre le canyon de Masca pour rejoindre l’océan. La descente prend environ 3h de marche, vous arriverez dans une crique digne de Pirates des Caraïbes. Si vous adorer marcher, vous pouvez partir en sens inverse mais la majorité des personnes prennent le bateau qui rejoint Los Gigantes. Vous l’aurez compris, les navettes en bateau ne vous emmènent pas au point de départ. Si vous effectuez cette randonnée sans guide (ce qui est tout à fait possible), il vous suffit de prendre un taxi (40 minutes) ou un bus (1h environ. Prendre le bus 461 jusqu’à Santiago del Teide puis prenez le 355) pour rejoindre Masca.

Conseils pour faire la descente du canyon de Masca : pour la randonnée, prévoyez un couvre-chef, des lunettes, de la crème solaire, à manger et 2L d’eau par personne. Vous devez également acheter votre billet pour le bateau avant de vous lancer. Le café à côté du parking les vend (il n’y a qu’un parking à l’entrée de village). N’oubliez pas le maillot de bain car vous serez heureux de vous baigner en arrivant à la fin du canyon.

4 activités à faire à Tenerife

De la plongée :

Si vous êtes plongeurs vous le savez déjà : les fonds marins de Tenerife sont très jolis et n’y a pas besoin d’aller en profondeur pour en prendre plein les yeux. Il faut ajouter à cela que Tenerife est l’un des endroits où cette activité est la moins chère.

Si vous êtes débutant, c’est l’occasion idéale de vous lancer. L’année dernière, j’ai fait un baptême de plongée et ça a été une super expérience. A l’époque, j’avais choisi de le faire avec un moniteur écossais qui tient un bureau à El Médano. C’était avant de savoir qu’il y avait des français diplômés pas loin : Cléo et Sam. C’est Ben (mon conjoint) qui a rencontré Cléo lors d’une sortie plongée. Cléo l’a bien encadrée et lui a fait découvrir de nouveaux paysages sous-marins :  tunnels de lave, orges basaltiques, arches, grottes. Depuis, tous nos proches qui ont voulu essayer la plongée se sont formés chez eux et ont été ravis. Et gros avantage, le couple développe une agence d’excursion, ils vous peuvent donc vous organiser un séjour sur-mesure en respectant vôtre budget.

Vous pouvez en apprendre d’avantage sur mon expérience de plongée à Tenerife.

Les contacter : WhatNextAdventures

Observation de cétacés :

Les dauphins au large de Tenerife

Je vous en parlais dans un précédent article : observer et écouter les cétacés à Tenerife, Tenerife est l’un des rares endroit au monde où les cétacés comme les baleines pilotes et les dauphins restent toute l’année. Vous pouvez donc venir à n’importe quel moment de l’année, vous pourrez observer ces cétacés . Le problème se situe surtout au niveau du choix de l’entreprise. Après en avoir essayer plusieurs en passant du catamaran surchargé avec plus de 100 personnes au hors-bord de 10 passagers, je vous conseille la deuxième option. Si vous avez toujours rêver de voir ces beaux cétacés dans leur espace naturels, choisissez Atlantic Eco Experience. C’est plus cher que les autres sorties mais les sorties sont encadrées par un biologiste et le bateau est équipé de micros pour écouter les baleines chanter. Je vous en dis plus dans cet article : observer et écouter les cétacés.

Faire du Canyoning :

Envie d’adrénaline ? Le canyoning est l’activité parfaite pour se dépasser et passer un super moment en couple ou en groupe. C’est aussi l’occasion idéale d’aller dans des endroit de l’île peu fréquentée. J’ai déjà consacré tout un article à cette activité donc je vais vous résumer l’information : il y a des canyons secs des canyons aquatiques. Pour ma part, j’ai testé celui de Los Carrizales et celui de Las Cascadas. Ils sont tous les deux magnifiques, ludiques et différents.  Il n’est pas nécessaire d’avoir de l’expérience mais il faut être en forme physique, c’est à dire être capable de fournir un effort pendant 4 à 5h, car une fois qu’on entre dans le canyon, il faut aller jusqu’au bout. Ici aussi, vous pouvez être encadré par un français (diplômé d’état en canyoning).

Mon précédent article  : Canyoning à Tenerife.

Le site de Canyon Tenerife

Faire du parapente :

Ahlala, le parapente ! Pour moi, tous les lieux sont propices au parapente mais je dois avouer que Tenerife est un très bel endroit que ce soit vôtre première fois ou non. Ce que j’aime particulièrement ici est que l’on se rend compte que l’on est vraiment sur une île depuis tout « là haut ». et puis généralement, vous faites un petit tour au dessus de l’océan avant d’atterrir sur la plage. La classe quand même ! Bien entendu, c’est une activité qui dépend énormément de la météo et la durée de vol ainsi que sa nature varie. Cependant, si vous volez en fin de journée, vous avez droit à un coucher de soleil depuis vôtre sellette et ça, ça n’a pas de prix.

Ici aussi, pas facile de choisir l’entreprise car il y en a beaucoup. Cette fois-ci, je vous recommande une entreprise canarienne : Happy Fly Tenerife. C’est l’entreprise où j’ai reçu ma formation en parapente. J’ai fais de nombreux bi-place avec Amando et je connais son attachement à la qualité et à la sécurité.

Voilà, c’est tout pour cette fois ! Il reste encore de nombreuses choses à dire sur Tenerife. Bien que petite, cette île est très diversifiée. J’espère que cet article vous sera utile pour préparer vôtre séjour. N’hésitez pas à partager vos coups de coeurs !

,

Outrageous cookies de Martha Stewart

Ceux qui me connaissent savent que j’adore les cookies et que j’en fais souvent. Depuis quelque années, je ne jure que par la recette de Guillemette, l’auteur de blog « chocolat etc« .  J’ai d’ailleurs partagé cette recette avec vous dans un article précédent. C’est vraiment la recette parfaite : les cookies sont fondants au milieu et ont une croute bien croustillante.

J’aime faire des cookies car en plus d’être rapide et facile c’est surtout délicieux et que ça plaît à tous le monde.

Vous avez envie de faire plaisir à un proche ? Faites lui des cookies.

Au détours d’une balade sur Intagram et quelques blogs gourmands, je suis tombée sur une mention qui a attirée mon attention : Outrageous cookies de Martha Stewart. Avant de vivre en Nouvelle-Zélande,  je considérais Martha Stewart comme une Maité version américaine. C’est là-bas que j’ai découvert l’ampleur de travail. Depuis, j’utilise quelques une de ses recettes et j’ai toujours été ravie du résultat. Alors quand lu l’article de Madmoizelle et  vu cookies + Martha je me suis mise à saliver direct. Il n’en fallait pas plus pour que  je prenne note des ingrédients qu’il me manquaient et que je fonce les acheter.

 

Voici les ingrédients  : 

200 gr de chocolat pâtissier de bonne qualité
45gr de beurre
2 oeufs
150gr de sucre roux
1 sachet de sucre vanillé
150gr de farine
100g de chocolat en pépite ou en petit morceau

50g de cerneaux de noix (pour la déco)

La recette :

Préchauffer vôtre four à 180°C

Mélanger les oeufs et le sucre pour obtenir une consistance claire et crémeuse.

Mettez à fondre le beurre et le chocolat noir en plaquette et laissez refroidir un peu avant de l’ajouter à la première préparation.

Ajouter ensuite la farine et les pépites de chocolat.

Sur du papier sulfurisé, déposer de petits (ou gros) tas de cookies et déposez sur chacun un cerneau de noix.

Enfournez 8 minutes, jusqu’à ce que les cookies se craquèlent légèrement.

Régalez-vous !

 

Plus de recettes