Guide de survie au camping ou comment camper comme une princesse

Je suis rentrée de vacances ! Et vous savez quoi ? Je suis partie en camping pour la première fois de ma vie. J’avais zéro expérience en terme de douches communes, d’organisation de nourriture sans frigo, de cohabitation avec les insectes mais surtout LE CONFORT a toujours été très important pour moi. Alors le camping, ça m’avait jamais branché. Et bien vous savez quoi ?

J’ai ADORÉ le camping.

Et oui, quand certain ont une révélation pour les hôtels *****, j’ai eu une révélation pour le camping et je vais vous dire pourquoi.

Les avantages du camping

  • Vivre dehors.
    A moins d’avoir un emploi qui s’y prête, la majorité d’entre nous passe le plus clair de son temps enfermée. Même lorsqu’on vit à la campagne ou au bord de la mer. Le camping, c’est l’occasion d’être dehors, prendre l’air pour de vrai.
  • La liberté. A moins de débarquer en plein weekend du 14 juillet, les campings ont généralement de la place pour un emplacement tente. Si la météo ou votre programme évolue il est facile d’adapter son séjour à vos envies. Cette flexibilité est tellement rare de nos jours.
  • La déconnection. Bien que le wifi soit désormais fourni dans la majorité des campings et lieux de consommation, camper, c’est l’occasion idéale de ralentir vôtre contact avec la technologie connectée. J’ai profité de ces deux semaines pour réduire ma consommation et ça m’a fait un bien fou. J’étais plus concentrée sur le moment présent plutôt que de prendre tout en photo pour partager mon expérience avec les autres.

Le camping, ça peut être vraiment chouette ou tourner à l’horreur. L’objectif de cet article est de vous donner des idées et des conseils pour avoir une bonne expérience et passer de super vacances.

photo de murattuncerrr

 

Définir ses envies et choisir le camping qui fait rêver

Depuis une décennie le camping a beaucoup évolué (merci la technologie). Désormais, les camping ***** sont très bien équipés : piscines, salle de bien-être, club pour enfant, discothèque… le paradigme du camping s’est étendu. Certains campeurs sont de vrais pro avec camping-car ou tentes super design et tout l’équipement Hi-Tech. Alors que d’autres sont plus à l’ancienne : petite tente et réchaud.

Si autrefois camper signifiait sacrifier le confort, il est désormais possible de se créer un petit nid douillet. Pour choisir l’expérience camping que vous souhaitez (simple/confortable/glamping) établissez une liste de vos critères prenant en compte le prix, le niveau de confort (sommeil, cohabitation avec les autres, nourriture) et les services indispensables du camping (qualité des sanitaires, piscine, salle de sport). Cela vous aidera à sélectionner votre équipement, la destination et le camping (plus il y a d’étoiles et plus vous aurez de services).

crédit : camping_photo_yuto

 

Les essentiels du camping

Règle n° 1 – Décathlon est vôtre meilleur ami

Règle n°2 – N’hésitez pas à emprunter du matériel à vos proches ou bien louer.

Le matériel de camping

La tente : Une tente pour dormir et une autre pour conserver vos affaires : les deux secondes ou trois secondes de Décathlon sont top. Si vous avez envie d’investir un peu plus, optez pour la nouvelle Quechua « Fresh and Black ». Elle fonctionne très bien : garde tout au frais et vous permet de faire la grasse mat’ car elle reste noire à l’intérieur.

Un réchaud : Je vous conseiller d’opter pour le réchaud un peu évolué. Le modèle que j’utilisais tient dans une malette noire qui vous sera utile pour faire une base stable. Plus la base est large et plus le réchaud sera stable. N’oubliez pas les cartouches de gaz pour ne pas tomber en panne.

Des caisses en plastique qui ferment pour organiser ses affaires. Je vous déconseille de prendre cet achat à la légère. Les caisses sont faciles à ranger et à stocker mais en plus, elles feront office de table basse. Et surtout, elles protègeront la nourriture et vos ustensiles des animaux et des insectes.

Des matelas gonflables, des oreillers et des duvets : On oubli tout de suite le tapis de sol de 1cm d’épaisseur. Le secret de la réussite d’un séjour camping est la qualité du sommeil. C’est là qu’il faut mettre le paquet. Désormais, les matelas gonflables de bonnes qualités se trouvent facilement et non, ils ne se dégonflent pas durant la nuit. Surtout, n’oubliez pas de prendre un vrai oreiller et un duvet. Si vous partez à la montagne, pensez bien qu’il fait frais en altitude dès que le jour se termine.

Un ou deux plaids pour mettre par terre. Rien de mieux pour vous installer confortablement qu’un petit plaid. Vous pourrez vous asseoir ou vous allonger par terre dans vous salir. Vous pouvez aussi investir dans des chaises.

Casserole et couverts : si vous avez envie de cuisiner, prenez ce qu’il faut. Quechua vend un kit convertible. Casseroles, poêles, plats, ustensiles de cuisine, Opinel, couverts, assiettes, ouvre-boîtes ciseaux, briquets allumettes, décapsuleur, sacs poubelle, éponge, produit vaisselle, 2 ou 3 torchons…

Une corde et des pinces à linge : Cela vous servira à étendre vos serviette et éviter quelles sentent mauvais. Et puis si vous avez envie de faire une machine, ca vous servira. Dans certaines régions, on conseille de mettre la nourriture en hauteur.

Une rallonge : en camping, les bornes électriques ne sont pas au milieux de l’emplacement mais en bordure. Une rallonge de quelques mètres et une multi-prises vous permettront de brancher en toute facilité vos appareils.

Lampe de poche ou frontale pour avoir de la lumière le soir profiter de vos soirées.  Je vous conseille aussi de prendre une petite lanterne avec un minimum de 100 lumens pour y voir.

Kit anti-nuisance : boules quiès, masque pour les yeux, anti-moustique.

Trousse à pharmacie de secours pour les petits bobos !

crédit : murattuncerrr

Bien manger en camping

L’autre critère fatidique de vôtre expérience sera la qualité de vos repas. « Car bien manger, c’est le début du bonheur… » C’était le point qui m’inquiétait le plus car n’ayant pas de glacière électrique les produits frais étaient compromis. Au départ, je n’avais pas d’idées de plats. Je vous conseille de vous concentrez sur les produits secs et faciles à conserver lorsque vous ferez vos préparatifs et de gérer la primeur une fois sur place (repérez les marchés et les magasins).

La bonne nouvelle, c’est que le saucisson se conserve très bien. Là, vous avez l’excuse parfaite pour vous faire des apéros saucissons.

 

Quelques idées de recettes pour le camping

  • Taboulé
  • Salade composée
  • Pates à la sauce tomates
  • Riz au maquereau à la moutarde
  • Omelette
  • Melon/jambon cru
  • Banane – chocolat
  • Plateau de charcuteries

 

 

Les petits plus pour faire de vôtre emplacement un campement de sultan

Crédit : guerelsahinpictures

C’est bon, vous avez tout ? Voici des idées en bonus !

Les petits  +  presque indispensables

  • Des jeux de cartes (UNO, Mille Bornes, Loup garou, etc)
  • Quelques bouquins et magasines (cf.mon article « 3 livres optimistes« )
  • Une petite enceinte Bluetooth pour mettre de la musique (respectez vos voisins)

Les petits  +  confort

 

Et les vêtements alors ?!

Je ne suis pas spécialiste mode mais je peux vous donner des pistes. Honnêtement, j’ai passé pas mal de temps pour faire ma valise. Je voulais que mes affaires (chaussures exclues) entrent dans une valise cabine mais je ne voulais pas avoir à faire trop de lessive. Bref, c’était un peu mission impossible. Mes vacances étaient orientées sport donc ce n’est pas certain que vous aurez les même critères mais j’espère que mes conseils vous permettront de gagner du temps.

L’astuce, est de privilégier les matières fines et légères pour gagner de la place. Et c’est ici que je fais la promotion du polyester qui est léger et ne se froisse pas. Le mérinos, c’est le top (notamment ceux de la marque Icebreaker) l mais c’est pas le même budget. J’ai ensuite tout organisé dans des pochettes. C’est un habitude que j’ai prise en voyageant et j’ai vraiment trouvé que c’était très pratique de faire ça en camping.

  • 1 paire de baskets de sport/randonnée
  • 1 paire de tongs
  • 1 paire de scandales
  • Sous-vêtements / jours.
  • 1 paire de chaussettes de ski pour tenir chaud
  • 1 serviette de toilette fine (rapide à sécher)
  • 1 paréo
  • 1 pyjama

Dans ma trousse de toilette : Shampoing, gel douche, cotton-tige, baume à lèvre, crème de jour, crème solaire, brosse à dent et dentifrice, anti-moustique, brosse à cheveux, lait pour le corps, baume pour les cheveux et du papier toilette.  J’avais aussi emporté mon mascara, un rouge à lèvre, mon démaquillant et un petit échantillon de parfum. En parlant d’échantillon, je n’avais pris que ça (merci Birchbox) et j’en ai eu assez pour deux semaines. Si vous pensez faire quelques lessives, je vous conseille de prendre la lessive »Génie , gel express à la main »qui fonctionne bien et sent super bon.

Et vous, quels sont vos essentiels en camping ? Des conseils pour les futures campeuses ?

 

 

 

2 réponses
  1. Marion
    Marion dit :

    Bravo pour cet article très complet ! Personnellement je raffole du camping sauvage, mais je n’attache pas tellement d’importance au confort. Pour moi, le plus fun dans cette expérience c’est justement de se débrouiller avec trois fois rien, galérer pendant trois heures pour allumer un feu, puis être fier de son « festin » qu’on aura concocté comme un/e grand/e haha !

    Répondre
    • admin@aglobalculture.com
      admin@aglobalculture.com dit :

      Merci Marion ! Le camping sauvage m’a toujours un peu fasciné (pour les raisons que tu cites). C’est le niveau supérieur du camping.
      On doit avoir l’impression d’être la reine du camping (et non la princesse que je fus) lorsqu’on réussi à préparer son feu et son repas avec peu d’équipement. Tu viens de me donner une idée pour mon prochain weekend !

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *