,

Lire une gourmandise de Muriel Barbery

Ces dernières semaines, j’ai passé pas mal de temps à lire et à cuisiner faute de pouvoir faire des activités plus physiques. Je suis entre autre tombée amoureuse de le série « Les aventuriers de la mer* » de Robin Hobb. Je n’ai pas encore terminé la saga et je vais attendre un peu pour vous en parler.

Lorsque je lis une saga, j’aime m’aérer l’esprit en lisant un (ou deux) autres livres en parallèle. Voila que je me suis replongée dans le livre « Une gourmandise* » de Muriel Barbery. Un livre dont le titre est en parfait accord avec mon état d’esprit actuel.

Muriel Barbery est surtout connu pour son livre « L’élégance du hérisson* » que j’avais adoré. Je l’ai relu un grand nombre de fois en y découvrant toujours de nouvelles choses. Je commençait à connaître l’histoire par coeur lorsque je me suis dit qu’elle avait peut-être écrit d’autre choses. Et là, je suis tombée sur une pépite qui se déguste.

Une gourmandise de Muriel Barbery

SynopsisC’est le plus grand critique culinaire du monde, le Pape de la gastronomie, le Messie des agapes somptueuses. Demain, il va mourir. Il le sait et il n’en a cure : aux portes de la mort, il est en quête d’une saveur qui lui trotte dans le cœur, une saveur d’enfance ou d’adolescence, un mets original et merveilleux dont il pressent qu’il vaut bien plus que tous ses festins de gourmet accompli.
Alors il se souvient. Silencieusement, parfois frénétiquement, il vogue au gré des méandres de sa mémoire gustative, il plonge dans les cocottes de son enfance, il en arpente les plages et les potagers, entre campagne et parfums, odeurs et saveurs, fragrances, fumets, gibiers, viandes, poissons et premiers alcools… Il se souvient – et il ne trouve pas. Pas encore.

 

Mon avis : La lecture de ce livre est un délice. J’aime la plume de l’auteure si poétique, précise et élégante. Son écriture est pleine de saveurs et de sensations. On plonge dans la gastronomie mais aussi dans la vie du personnage principal et de son entourage. Au delà des saveurs, le livre parle surtout des relations familiales et de leur nature. La construction de l’histoire est intéressante, je pense qu’on pourrai dire que c’est un « livre chorale ». Toujours raconté à la première personne du singulier, les chapitres alternent entre la quête du personnage principale et le ressenti de ses proches. J’ai beaucoup aimé la fin du livre qui laisse à penser.

Gourmande comme je suis, je n’ai pu m’empêcher de lire cet ouvrage en grignotant. Je peux vous dire que les cookies au chocolat et la nougatine accompagnent très bien l’histoire. haha !

Autres lectures à découvrir

* cet article contient des liens affilié à Amazon. C’est à dire que si vous utiliser les liens de cet article pour acheter l’une des mes recommandations, je toucherai une petite commission. Le prix d’achat n’est pas plus élevé. Merci de vôtre soutient. Je vous encourage néanmoins à privilégier les librairies indépendantes 😉
,

Quatre séries pour Halloween

L’île de Tenerife est faite de micro-climats et dans la partie où je vis, les saisons sont peu marquées. Il ne pleut presque jamais et les températures oscillent entre 30°C et 20°C. On a l’impression d’être toujours en été. Ça fait maintenant quelques années que je n’ai pas eu de véritables automnes. Cette année, j’ai une envie irrésistible de compenser cela en me plongeant dans des univers brumeux, de jolies couleurs d’automnes et des ambiances glaçantes pour le côté Halloween. Il se trouve que je suis bien malade depuis une semaine et que j’ai mis le week-end à profit pour me reposer et regarder plein de choses. Je vous ai donc concocté une petite liste de séries « Halloweenesque ». En espérant vous inspirer !

 

The Killing – pour les amateurs de polar

Synopsis : La première saison débute par la disparition d’une jeune fille sans histoire. On trouve son corps sans vie dans le coffre d’une voiture jettée dans un marais. La voiture appartient à l’un des candidats aux élections municipales.

Bien que The Killing soit un remake d’un polar danois, c’est sans conteste l’une de mes séries noires préférées. Ceux qui me connaissent savent que je suis une poule mouillée. Il y a peu, je n’étais pas attirée par les drames et encore moins les histoires de meurtres. The Killing, c’est de la noirceur, des histoires glauques et dépressives.

Et pourtant, cette série m’a captivée. Lorsque je la conseille, je la décris toujours comme un vrai bon polar que l’on dégusterai sous un plaid avec un chocolat chaud. L’intrigue est sinueuse, emmêlée et prend tout son temps. On vous peint un Seattle pluvieux, maussade avec beaucoup de teintes froides, tirant sur le bleu, le vert et le noir. Le jeu des acteurs et la musique dosée avec brio ajoutent la touche finale à ce petit bijoux.

Au delà de l’intrigue, ce qui m’a fasciné est la maîtrise parfaite entre psychologie et suspense. C’est l’une des rares séries policière qui aborde autant le deuil, l’hésitation, la soif de pouvoir. J’ai trouvé que c’était profond sans tomber dans le mélo cousu de fils rouge dont les séries américaines sont friandes.

 

The Fall – à vous glacer le sang

Synopsis : Stella, une commissaire de police froide et passionnée par son travail est appelé à Belfast pour enquêter sur une série de meurtres perpétrés contre des jeunes femmes de la ville. Chaque scène de meurtre est méticuleusement mis en scène par leur auteur.

La série se déroule dans un Beslfast pluvieux (aussi pluvieux que le Seattle dépeint dans The Killing), rongé par le chômage et les violences conjugales. On assiste à la confrontation entre Stella, une enquêtrice hors pair et un sérial Killer Paul Spector. Toute la construction du récit consiste à mettre en parallèle ces deux personnages. L’un est un père de famille discret, un mari aimant dont l’activité détente consiste à espionner ses victimes, pénétrer chez elles pour les tuer en les violant.

Oui, cette série est glaçante, choquante et dérangeante . On assiste à plusieurs scènes aux actes si violents que la réalisation n’a pas eu besoin de recourir à un fond sonore musical. Vous verrez… La première saison n’a que 5 épisodes, c’est parfait pour voir si vous vous accrochez.

Stranger Things – pour les fans des 80’s

Synopsis de la saison 1 (pour ne pas spoiler) : Après une soirée Donjons et Dragons, trois ados rentrent chez eux à Vélo. Le lendemain, Will a disparu. Alors que sa mère panique et pense à un enlèvement, la police débute doucement son enquête. Parallèlement, les trois meilleurs amis du garçon (3 geeks) se mettent eux aussi à sa recherche. C’est comme ça qu’ils tombent et recueillent une fille étrange aux pouvoirs surnaturels. Elle s’est échappée d’un étrange laboratoire ultra-sécurisé en bordure de la ville. Les deux affaires sont-elles liées ?

On en parle beaucoup de Stranger Things sur la toile et pour cause ! Je trouve que c’est vraiment une bonne série. Ok, il n’y a rien de très original dans l’histoire et dans ses codes. On retrouve les personnages phares d’un bon film américain mais justement c’est ça qui m’a plu dans Stranger Things. C’est décomplexé, malin, drôle (et ça fait un peu peur aussi). Cette série me fait penser à E.T., Jumanji. Les journalistes de Télérama, ont trouvé des références aux Goonies et à Alien. J’adore les films et les séries qui choisissent les 80’s !

The stranger Things saison 2 est sortie il y a quelque jours et le timing est absolument parfait ! L’histoire se déroule au moment d’Halloween. Si j’avais adoré la saison 1, je me régale tout autant  avec cette seconde saison.

Buffy contre les vampire – THE Classique

Synopsis : Buffy, une jeune lycée débarque à Sunnyvale après s’être fait renvoyer de son précédent lycée. Elle est en réalité une l’Elue, une chasseuse de vampires et de démons et est dotée d’une force surnaturelle. Contrairement aux autres Elues, Buffy s’entoure d’amis qui vont l’aider dans sa quête.

Entre les vampires, les démons et les scènes de cimetières, cette série culte est absolument parfaite pour Halloween. Comment passer à côté ? Je vous conseille surtout de vous replonger dans les épisodes de Halloween des sept saisons. J’aime particulièrement celui de la saison 2. Quand on est né à la fin des années 80, c’était impossible de passer à travers la vague Buffy contre les vampires. A l’époque je lui préférais pourtant Charmed. Au début de l’année, l’émission Blockbuster de France Inter a dédié une émission à la série.  Ca  m’a donné envie de me replonger dans cet univers. Je vous avoue que plus jeune je n’avais pas du tout saisi à quel point cette série est géniale. Entre les différents niveaux de lectures qui rendent la série aussi intéressante pour les ado que pour les adultes, certains  dialogues sont justes magiques. C’est sans parler du fait que le héros soit une héroïne  – blonde et sexy de surcroit ! Je pourrai dire bien plus sur cette série mais je finirai simplement par ajouter que certains épisodes sont de vraies pépites. Si vous aussi, vous n’aviez pas accroché avec Buffy, il est peut-être temps de reconsidérer la chose et Halloween (ou un bon gros rhume) est la période parfaite.

Que regarderez-vous pour Halloween ?

Envie de lire ma sélection Hallowctober?

The blogger recognition award

The blogger recognition award c’est quoi ?

Le  blogger récognition award est une sorte de chaîne qui permet de faire découvrir à ses lecteurs les blogs que nous aimons et qui nous inspirent. Tout le monde peut participer, que l’on soit nominé ou non. Je n’en avait jamais entendu parler jusqu’à ce que l’on des blogs que je suis soit nominé. Le fait que tout le monde puisse y participer rend le challenge très positif. Pour moi, c’était l’occasion parfaite de vous partager mes coups de coeurs.

Il y a quelque règles à respecter :

1- Si l’on est nominé, remercier la personne qui vous a nominé

2- Expliquer pourquoi on tient un blog

3- Donner quelque conseils au nouveaux blogueurs

4 – Nominer 15 blogs

 

Pourquoi je tiens un blog ?

Durant mes études supérieures, j’ai eu la chance d’avoir pas mal de textes à écrire (interviews, articles, revues, etc.). L’idée de tenir un blog est venue plus tard, alors que je vivais à l’étranger. Dés lors, les blogs sont devenus une source d’information privilégiée. Certains m’ont beaucoup inspirée et ont fini par me donner envie de me lancer. Ce blog est un terrain de jeux idéal pour écrire et partager mes coups de coeurs, mon quotidien aussi bien avec mes proches qu’avec la blogosphère.

Conseils aux nouveaux blogueurs

Lancez-vous et partagez ce qui vous tient à coeur ! Je considère que blogger ce n’est pas uniquement écrire des articles dans son coin. C’est surtout partager et participer de façon positive à la blogosphère. N’hésitez pas à rejoindre des groupes Facebook de blogueurs pour faire connaître le vôtre mais aussi en découvrir de nouveaux.

Mes blogs favoris

Plutôt que de bêtement vous mettre une liste de 15 blogs à la suite, je vais brièvement vous présenter les blogs que je nominé. J’ai choisi de nominer majoritairement des petits blogs qui méritent d’être connus.

  • Vert cactus J’adore ce blog qui parle essentiellement de produits de beauté (mais pas que). Clémentine détaille même les compositions des produits qu’elle présente et ça c’est vraiment bien. J’ai adoré son article sur les gels d’Aloe Vera 

 

 

  • A Little piece of est un blog éclectique où Mélanie aborde un tas de sujet qui la passionne. On passe du yoga à la cuisine avec des articles escales sur les voyages. Il y a plein de bonnes idées à piocher et de jolies découvertes à faire. Je vous conseille de lire son dernier article Petite

 

  • Hop sous la couette c’est pour les lecteurs ! Attention, vous risquez de passer des heures à lire ses revues… J’ai connu ce blog en cherchant des livres jeunesses que je pourrai conseiller. Depuis, j’aime passer du temps à découvrir de nouveaux romans. Le blog étant québécois, c’est une fenêtre parfaite pour découvrir de nouvelles oeuvres en dehors de ce qui sont présentées en France.

 

  • Farine d’étoiles sera le rendez-vous des gourmands. Vous trouverez plein d’idées de recettes aussi simples qu’originales, il y a en aussi gluten-free et sans lactose. Ce que j’aime particulièrement sur ce blog, c’est que l’on n’a pas besoin de produits très originaux pour réaliser les plats et il y a beaucoup de fruits et de légumes. J’ai vraiment envie d’essayer le gâteaux au chocolat et à la courgette.

 

  • La Malice Lyon est un blog pour les Lyonnais car Alice vous dévoile tous les bons plans de la ville et pas uniquement les restaurants : les bonnes adresses pour faire du sport, les boutiques sympas et les événements. Comme elle aime bien voyager, elle dédie une rubrique à d’autres destinations. Je vous conseille de jeter un oeil à son compte Instagram car elle y publie beaucoup d’actualité.

 

  • Mes p’tits bonbons est un blog lifestyle.  Ici, on parle de plein de choses et c’est toujours avec optimisme et bienveillance. Le blog de Clémentine est très doux et frais et surtout, elle fait de belles photos. J’aime beaucoup ce blog dont la palette de sujets est très étendue (culture, voyage, mariage, décoration, recettes, etc)  et les sujets traités sont bien traités. Si vous aimez voir de belles images, découvrez ou redécouvrez le bassin d’Arcachon.

 

  • Toque de choc encore un blog culinaire ! Cette fois-ci, il est tenu par Christelle, une jeune ingénieur en chimie, biologie et physique passionnée de gastronomie. Accrochez vos papilles parce qu’elle propose un nombre impressionnant de recettes salées et sucrées toutes les plus alléchantes les unes que les autres. Il faut vraiment que j’essaie son Layer cake pop corn caramel chocolat !

 

  • Venus Mag est une gazette dédiée à la beauté, au bien-être et au maquillage. Elle se spécialise notamment dans les produits naturels et bio et donne même des recettes pour fabriquer ses propres produits (cf. shampoing solide home-made).

 

  • Behind Bluue Eyes est dédié aux voyages. Le blog est jeune et pour l’instant Mélanie parle de son expérience au Maroc et de son Road Trip aux Etats-Unis. Elle fait plein de petits articles bourrés de conseils du genre  « shopper sans se ruiner » ou « préparer son road-trip ».

 

  • Mangue Coco le blog de Marion nous donne plein de conseils pratiques pour le bien-être et surtout elle réalise et partage de la papeterie digitale. Je ne crois pas que ce soit son métier mais je suis fan de son univers graphique. Je me sert depuis quelque temps de ses calendriers (quelle édite chaque mois).

 

  • Some place called home Je suis beaucoup Estelle sur Instagram (et bien sûr, je suis inévitablement attirée par son blog). On ne peut pas dire que la mode soit mon sujet de prédilection  pourtant, je prend plaisir à lire les articles d’Estelle qui donne des conseils pratiques pour avoir un look sympa. Je craque aussi régulièrement pour ses recettes. J’ai raté le coche pour essayer la recette de Fraisier-Chantilly  mais ce n’est que partie remise.

 

Les blogs que je suis depuis longtemps

  • Eleonore Bridge : THE blog. J’ai connu EB lorsqu’une amie se mariait et m’a fait découvrir le site Un beau jour. De fils en aiguille, j’ai commencé à suivre les péripéties de l’auteure qui nous invite dans son quotidien avec son style acéré et plein d’humour. Lire un article du « blog de la méchante » c’est comme passer un moment avec une copine. Elle a une capacité à refléter la proximité qui m’a toujours étonnée. Depuis quelque temps, la ligne éditoriale se concentre sur l’organisation : arrêter de procrastiner ou d’avoir la flemme, mieux ranger, moins gâcher. Elle organise même des workshops !
  • Mango and Salt : Je sais que Victoria n’a pas besoin de se faire connaître. Mais comment ne pas mentionner l’un de mes blogs préférés ? Pour moi, son blog est comme un magazine de qualité qui parle de consommation éclairée, de green life et de livres, séries. Ce blog lifestyle à dominance culturelle et gourmande m’a fait découvrir tellement de choses que je tenais à vous le faire découvrir si vous ne connaissiez pas déjà .

 

  • AntigoneXXI est l’un des plus vieux blogs que je lis. Je l’ai découvert grâce à ses recettes véganes délicieuses. Je ne suis pas végétarienne ni végane et pour être honnête, je ne sais pas comment je me suis retrouvée sur ce site mais j’ai accroché avec son éthique green, la consommation responsable et tous les sujets quelle aborde de façon très documenté. Depuis sa création (2012), le blog a beaucoup évolué et est devenu l’un des blogs de référence du mouvement végan. Que vous soyez curieux ou engagé, je vous le recommande.

 

et un dernier pour la route

  • Chocolat etc n’est plus alimenté depuis plus de deux ans mais c’est un coffre au trésors pour les recettes de desserts. J’avais rencontré l’auteurs lors d’in événement lyonnais. Elle faisait gouter ses cookies et c’est à cet instant que mon amour pour ces pâtisserie à débuté. J’ai même dédié un article à sa recette de cookies aux pépites de chocolat. Ce blog est l’un de mes passages obligés lorsque je recherche une idée de gâteau.

 

Quels sont les blogs qui vous inspirent ?

 

 

,

#Hallowctober – ma sélection à lire

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je vous propose une sélection spéciale Octobre – Haloween. C’est un des derniers articles du blog Mango and Salt qui m’a donné envie de participer au challenge Hallowctober.
A l’origine, #Hallowctober a été lancé par Juliette de Fairy Neverland il y a cinq ans. Elle proposait d’effectuer une sélection de livres qui font plus ou moins peur pour le mois d’octobre. Si la majorité des articles #Hallowctober conseillent des histoires surnaturelles effrayantes, ma sélection sera différente. Uniquement du polar ou des thrillers que j’ai lu dernièrement.

Zulu de Caryl Férey *

Synopsis : On embarque pour Cape Town en Afrique du Sud. Et accrochez vos ceintures car ce roman va faire décoller votre adrénaline. Je n’avais jamais lu un livre pareil : une violence impressionnante alliée à une belle écriture, presque délicate. L’histoire est tellement dense que je faire un résumé très court pour ne rien vous dévoiler. Tout commence par le meurtre sauvage de la fille d’un ancien rugbyman. Ali Neuman, un zulu à la tête de la police criminelle et son équipe de bras cassés vont alors se lancer dans une enquête dangereuse où drogue, politique et croyances se mêlent.

Mon avis : A mon sens Caryl Férey a une plume magnifique qui sort des sentiers battus. Mais alors, certaines scènes gores m’ont faite cauchemarder. L’histoire est fluide bien que complexe. J’ai eu le sentiment que ce roman a servi de prétexte à l’auteur pour aborder les problèmes auxquels l’Afrique du Sud est toujours confrontée.

Mr Mercedes de Stephen King *

Synopsis : Un chauffard tue une dizaine de personnes en leur fonçant dedans. Un an plus tard, il n’a toujours pas été démasqué. Par ennuie il envoie une lettre à l’inspecteur Bill Hodges, fraîchement retraité. La lettre fait l’effet d’un électrochoc à l’inspecteur en dépression qui se lance aux trousses du meurtrier.

Mon avis : C’est un bon polar qui se lit facilement. Si vous aimez les ambiances noires et froides je pense que Mr Mercedes vous plaira. Pour moi, ce n’est pas le polar du siècle mais il faut croire qu’il a rencontré un bon succès car il a été adapté en série.

Pars vite et reviens tard de Fred Vargas *

Synopsis : Plusieurs faits étranges – à priori sans lien – se déroulent dans un quartier parisien. De grands 4 sont tagués sur plusieurs portes d’immeubles, un crieur public reçoit des messages énigmatiques à lire et un érudit découvre que ces derniers parlent tous de la peste. Tout s’accélère lorsque plusieurs morts suspectes ont lieu. Le commissaire Adamsberg mène l’enquête et tenter de comprendre cette affaire énigmatique.

Mon avis : Sur les conseils d’une amie, j’ai lu ce livre en anglais sans savoir de quoi il en retournait et j’ai adoré. Il est tellement bien écrit, l’intrigue est si bien ficelée. C’est un des rares livres où je n’ai pas réussi à trouver le coupable avant la fin du livre. J’avais entendu parler de « Pars vite et reviens tard » mais c’est seulement après avoir terminé la version anglais et cherché le titre français que j’ai capté que c’était celui-ci… Si vous ne l’avez pas encore lu, foncez.

L’Homme inquiet de Henning Menkel *

Synopsis : Le commissaire suédois Kurt Wallander a 60 ans et sa mémoire lui fait défaut. Il est mis à pied après avoir oublié son arme de service dans un restaurant. Sa fille Linda, l’appelle à la rescousse lorsque son beau père, Hakan, haut-officier de marine à la retraite, disparaît. Quelque mois plus tôt lors d’une soirée d’anniversaire, Hakan semblait frétille et avait mentionné de sombres événements survenus en pleine guerre froide mettant en cause de hauts officiers de l’armée.

Mon avis : J’ai suivi les aventures de Wallander à travers l’émission Fictions de France Culture. L’équipe de Fictions adapte des romans en genre de pièce de théâtre. Au lieu de « simplement » lire les œuvres, ils réalisent des bruitages, jouent les personnages. Bref, je trouve le principe super car il permet de découvrir des œuvres littéraires autrement qu’en lisant. Vous pouvez écouter et réécouter toutes les œuvres gratuitement.

 

* cet article contient des liens affilié à Amazon. C’est à dire que si vous utiliser les liens de cet article pour acheter l’une des mes recommandations, je toucherai une petite commission. Le prix d’achat n’est pas plus élevé. Merci de vôtre soutient. Je vous encourage néanmoins à privilégier les librairies indépendantes 😉

D’autres livres à lire

 

,

Fatche, le nouveau festival des Vans du 4 au 6 août 2017

Le 4, 5 et 6 août 2017, le village de Les Vans va devenir le terrain de jeux d’un nouveau festival : Fatche. A l’origine de ce projet, la mort d’un festival de référence en Ardèche : Ard’Afrique. Nous laissant orphelin d’un beau moment de partage et de culture. C’était sans compter sur l’envie et la détermination d’une bande de potes ardéchois. Ils ont des parcours différents mais une envie commune, celle de proposer un nouveau festival de qualité en Ardèche méridionale. Après deux ans de préparation et de réflexion, Fatche débute dans quatre jours.

Rencontre avec Théo Desvignes, membre de l’association Des Nuées d’Arts

 

Présente-nous l’association Des Nuées d’Arts :

Nous sommes un groupe d’amis d’enfance, ayant grandit avec le Festival de la Pleine Lune (Payzac) et Ard’Afrique (Les Vans). Malheureusement, ces deux festivals se sont arrêtés. Nous avions entendu dire que les organisateurs du second festival cherchaient des jeunes pour reprendre le flambeau. La graine était plantée. Elle a germée durant un an avant que nous décidions de créer nôtre association : Des Nuées d’Arts. En juillet 2016, nous avons lancée notre soirée de présentation du festival Fatche.

Qu’est ce que le festival Fatche ?

C’est un festival pluridisciplinaire. L’idée était d’organiser un événement dans le même esprit musical que la Pleine Lune dont la programmation était hétéroclite. Mais également de conserver le côté village associatif de Ard’Afrique. C’est ainsi que nous proposons autant des groupes de musiques variés que des activités créatives et sportives : expositions, théâtre, fresque géante, réalisation de bombes à fleurs mais aussi slacklines, escalade et danse africaine.

Pourquoi l’appeler Fatche ?

D’après le dictionnaire, « fatche » est une interjection utilisée dans le Sud de la France pour exprimer l’étonnement. En Ardèche, on l’utilise beaucoup pour mettre l’accent sur ce que l’on dit. Ce mot rappelle le Sud, le soleil et surtout, il reste bien en tête. C’était parfait pour le festival que nous avions imaginé.

 

Comment avez-vous préparé la programmation ?

Un des membres de l’association travaille dans le monde du spectacle. Il les a donc parlé du projet autour de lui. Cela nous a permis de recevoir beaucoup de candidatures intéressantes. Nous donnant le possibilité de proposer une sélection de qualité.

Trois mots pour donner envie aux gens de venir ?

  • Ardèche : nous sommes des enfants du pays et nous voulions proposer un événement qui mettait les acteurs locaux en avant. C’est pourquoi tous les groupes de musiques viennent de Rhône-Alpes, les animations sont majoritairement proposées par des groupes et des associations faisant partie le l’Ardèche méridionale. Côté buvette, nous avons mis un point d’honneur à proposer des choses simples mais de qualité et toujours du coin.
  • Dansant : Ca va groover ! La danse sera au rendez-vous car tous les groupes proposent de la musique dansante. Samedi après-midi, il y aura aussi une initiation à la danse africaine avec Kalongo Solidarités.
  • Familial : c’est avec nos références que nous avons voulu créer un festival à l’image de ce qu’on avait eu la chance de vivre étant plus jeune. Nous voulions que l’Ardèche reste un lieu de culture et de partage. Nous avons mis un point d’honneur à proposer des choses pour les petits comme pour les grands, ado compris.

Le festival Fatche 2017 en clair

Dates : du vendredi 4 août au dimanche 6 aout 2017 – Deux jours et demi de festivités

Tarifs : Fatche est gratuit pour les moins de 12 ans.
Pass trois jours à 40€ (tarifs réduits proposés) ou tarif à la journée vendredi 18€, samedi 20€ et dimanche 10€ (tarifs réduits proposés)

Où acheter ses billets : sur digitik.com, sur place ou voir la liste des autres points de vente

Si vous souhaitez obtenir toute la programmation du festival ardéchois, c’est par ici