Obtenir le visa « Vacances-Travail » en Nouvelle-Zélande

Ce visa est valable un an et vous permet de travailler, d’être en vacances ou d’étudier (6 semaines) en Nouvelle-Zélande. Pour avoir droit à ce Visa, il faut :
– Être âgé entre 18 ans et 30 ans ;
– Avoir un passeport valide 3 mois après la date de retour prévue de Nouvelle-Zélande (soit 1 ans et 3 mois après votre date d’entrée);
– Ne pas avoir déjà eu droit au visa ;
– Ne pas emmener d’enfants ;
– Prouvez que vous avez au moins 4200$ NZ, environ 2800€ (demandez une attestation à votre banque) ;
– Souscrire à une assurance qui couvrirai les frais d’hospitalisation

Vous pouvez effectuer votre demande directement sur le site officiel de Nouvelle-Zélande ou par courrier. Après avoir crée un compte (conservez bien vos identifiants et votre mots de passe car vous en aurez souvent besoin. Si vous perdez l’un ou l’autre, vous devez appeler un service spécial en Nouvelle-Zélande afin qu’il vous renvoie toutes les infos. Un peu galère), remplissez le formulaire et réglez l’addition (150 $NZ). Le délais de réponse est assez variable : 1 semaine à 1 mois.
Site de l’immigration Néo-zélandaise

Choisir une assurance internationale :

Les plus connues sont « Chapka » et « Globe Partner » mais vous pouvez aussi voir avec votre banque car vous pouvez être plus ou moins bien assuré avec votre carte bleue. Enfin, il y a aussi  la « Caisse des français à l’étanger » qui propose des services à prix intéressants. Tout dépend de ce que vous avez déjà et ce que vous voulez faire une fois arrivé. Pensez tout de même à vérifier les franchises et les conditions de remboursement.
Astuce : si vous vous inscrivez sur le site « VPTiste« , l’assurance Globe Partner vous offre 10% de réduction.
Lien vers les différents sites :
Chapka
Globe Partner
La Caisse des français à l’étranger

Acheter son billet d’avion

Il vaut mieux acheter son billet une fois le visa en poche. vous n’êtes pas obligé d’acheter le billet de retour mais vous devez prouver que vous avez assez d’argent pour l’acheter une fois sur place. Si vous profitez de l’occasion pour visiter les pays alentours, le billet tour du monde peut-être intéressant. Il n’y a pas beaucoup de compagnies qui incluent la Nouvelle-Zélande à part le groupement Star Alliance.

Vous pouvez aussi contacter directement les compagnies aériennes pour négocier un billet open (Emirates le propose). Je vous recommande aussi l’agence de voyage française Le Cercle des Vacances qui est spécialisée dans les voyage sur-mesure et propose des billets open.

Trouver un travail en Nouvelle-Zélande

Attention : les diplômes européens ne sont pas reconnus (ou difficilement) en Nouvelle-Zélande.
La première chose à faire est traduire votre CV en anglais. Vous pouvez trouver des annonces sur pas mal de sites Internet dont Monster et Jobseeker. Si vous avez une idée précise de l’endroit où vous voulez travailler, vous pouvez contacter les agences d’emplois locales. De manière générale, les petites annonces sont beaucoup utilisées par les entreprises lorsqu’elles recrutent, ne les négligez pas. Le porte-à-porte fonctionne bien. Enfin, le woofing est très populaire, mais soyez clairs dans les conditions (nombre d’heures travaillées, si vous êtes nourris) avec les personnes qui vous accueillent car il y a des dérives.

Liens vers les différents sites :
Monster
Jobseeker
Woofing