,

#Hallowctober 2018 – ma sélection à lire

Après quelque mois de vacances, le blog reprend du service.

Aujourd’hui je vous propose sélection de livres aux couleurs de la saison : le challenge #Hallowctober.

A l’origine, #Hallowctober a été lancé par Juliette de Fairy Neverland. Elle proposait d’effectuer une sélection de livres qui font plus ou moins peur pour le mois d’octobre, en accord avec l’ambiance d’Haloween. Le challenge a été repris par plusieurs blogueurs dont l’une de mes favorites : Victoria du blog « Mango and Salt ». Certes, le mois d’octobre se termine mais vu que nous avons eu un bel été indien durant ce mois-ci, je considère que le mois de novembre sera tout aussi propice à quelques lectures mystérieuses.

 

L’année dernière, j’avais participé au challenge l’année dernière et j’avais aimé me plonger dans des lectures « frissons » puis les partager avec vous. Cette année, je réitère donc l’expérience avec une sélection de livres aux styles plutôt variés. Ambiances gothiques, thrilleurs et policiers. De quoi vous proposer un éventail plutôt large.

 

La Dame en Blanc de Wilkie Collins

 

Synopsis : dans la fournaise de l’été, en ce milieu du XIXé siècle William Hartright, jeune professeur de dessin émérite, s’apprête à quitter Londres pour enseigner l’aquarelle à deux jeunes filles de l’aristocratie, dans le Cumberland. Il laisse derrière lui la vie trépidante de la ville et ses étranges incidents, comme cette rencontre en plein nuit avec une jeune femme terrorisée, toute de blanc vêtue, semblant fuir un invisible danger. Mais la campagne anglaise, malgré ses charmes bucoliques, n’apaise pas le jeune William autant qu’il le souhaiterait. La demeure de Limmeridge recèle en effet de bien lourds secrets, et lorsque resurgit la mystérieuse dame en blanc, il est bien difficile d’affirmer qu’il ne s’agit pas d’un présage funeste.

Mon avis : l’un des mes romans préférés ! Happée par l’histoire et la fluidité de l’écriture, j’ai dévoré ce pavé en moins d’une semaine. Wilkie Collins, romancier britannique du XIXe siècle est considéré par beaucoup comme étant le pionnier du roman policier. Grand amis de Dickens, Wilkie Collins à publié « La Dame en Blanc » sous forme de feuilleton littéraire dans le journal édité par Dickens. Si en Angleterre ce roman est considéré comme une oeuvre majeur de la littérature victorienne, il n’est pas très connu en France.

 

Le complexe d’Eden Bellwether de Benjamin Wood

 

Synopsis : Cambridge de nos jours. Un soir, en passant dans le campus après le travail, Oscar, aide-soignant, est attiré pour les sons de l’orgue de la chapelle de King’s College. Subjugué malgré lui, il ne peut maîtriser un sentiment d’extase. Dans l’assemblée, une jeune femme capte son attention. Iris n’est autre que la soeur de l’organiste prodige, Eden Bellewether. Introduit par Iris dans leur cercle d’amis, Oscar va découvrir la passion exclusive d’Eden pour la musique baroque et ses conceptions étranges sur l’usage hypotonique de son art. Un premier roman magistral sur les frontières entre génie et folie, manipulation et ses jeux pervers.

 

Mon avis : Un livre idéal pour Halloween ! C’est un roman policier et psychologique qui tient ses promesses. Mais surtout l’auteur parvient à nous plonger dans une ambiance angoissante. La majeure partie de l’histoire il ne se passe rien de notable et pourtant,  j’ai arrêté la lecture à plusieurs reprises car je me sentais oppressée. J’ai beaucoup aimé la fin, difficile à prévoir et les nombreux indices disséminés durant le roman. Je pense qu’on pourrai facilement le lire deux ou trois fois et remarquer des liens établis par l’auteur.

 

Ma cousine Rachel de Daphné Du Maurier

 

Synopsis : Sans la connaître, Philip déteste cette femme que son cousin Ambroise, avec lequel il a toujours vécu dans leur beau domaine des Cornouailles, a épousé soudainement pendant un séjour en Italie. Quand Ambroise lui écrit qu’il soupçonne se femme de vouloir l’empoisonner, Philip le croit mais le rejoint trop tard : son oncle est déjà mort.

 

Mon avis : Un décors gothique à souhait, avec un décor des Cornouailles dépeint à merveilles. C’est le roman idéal à lire sous un plaid en dégustant une tasse de thé, un jour de pluie. L’histoire est tragique et on ne sait pas de qui prendre parti. Celui de Philip ou de Rachel ? J’ai beaucoup aimé le fait que l’histoire soit contée du point de vue de Philip uniquement. Cela nous laisse tout le loisir d’essayer de décrypter les faits et geste de Rachel. Est-elle empoisonneuse et manipulatrice ou non ?

 

Les Oiseaux de Daphné Du Maurier

Synopsis :  Au coeur de la nuit, le vent d’est cingle la falaise. Entre deux rafales, des nuées d’oiseaux cognent aux vitres. Mais ce n’est pas la peur qui les précipite avec une telle force vers le monde des hommes… On retrouvera ici – et pas moins terrifiant – le récit qui inspira son chef-d’oeuvre au maître de l’angoisse, Alfred Hitchcock. Dans les autres nouvelles de ce recueil, l’horreur se fait plus insidieuse, le fantastique à peine étranger au réel. Il suffit d’un pommier à forme étrangement humaine, ou d’une ouvreuse de cinéma qu’un jeune mécanicien a envie de suivre après la séance…

 

Mon avis : Les oiseaux est un recueil de 8 nouvelles différentes qui toutes glaçantes à leur façon. Je m’étais procuré le livre en pensant que ce serai un roman entier sur les Oiseaux. j’ai été surprise d’apprendre que le chef d’oeuvre d’Hitchock tenait en quelque pages. J’ai aimé presque toutes les nouvelles et particulièrement celle du « pommier » qui relate l’histoire d’un veuf débarrassé de sa femme ; « Mobile inconnu » retrace l’enquête du suicide d’une femme ; « Le petit photographe » nous fait vivre une aventure entre un photographe pied-bot et une belle dame de la haute.

 

* cet article contient des liens vers la Fnac.  Je vous encourage néanmoins à privilégier les librairies indépendantes 😉

D’autres livres à lire

 

2 réponses
  1. Marion
    Marion dit :

    Coucou Alice ! Je suis heureuse de te retrouver sur ton blog, tu as bien raison d’avoir pris une pause ça fait du bien !
    Merci pour cette sélection de livres Halloweenesque ! Je suis très friande de cet univers d’horreur/épouvante, et je sens que Les Oiseaux doit être un ouvrage fascinant, en tout cas c’est celui qui m’intrigue le plus à la lecture de ton ressenti ! 🙂
    Gros bisous à toi ! <3

    Répondre
    • admin@aglobalculture.com
      admin@aglobalculture.com dit :

      Salut Marion ! Quel plaisir de retrouver tes commentaires. J’espère que tu appréciera cette lecture autant que moi.
      Gros bisous

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *