Articles

,

La fondue au chocolat diabolique

Si vous pouviez choisir n’importe quel gâteau d’anniversaire, que choisiriez-vous ?
On répond rarement « une tarte au pomme ». Généralement, la réponse est un gâteau complètement dingue et difficile à faire.

Cette année, j’ai réalisé le gâteau d’anniversaire de rêve de l’amoureux : une fondue au chocolat diabolique. Heureusement pour moi, c’était facile à faire .

 

Une fondue au chocolat diabolique, mais qu’est ce que c’est ? Le chocolat fondu est versé au cœur d’un cake sucré et légèrement craquant. Le cake sert de réceptacle au(x) chocolat(s) fondu(s). On se sert ensuite des bouts de cake prélevés pour les tremper dans le chocolat.

 

Comme toute fondue au chocolat, on peut servir des fruits et toute sorte d’accompagnement.

 

Si j’adore cuisiner, je n’ai pas d’expérience  pour réaliser des gâteaux élaborés qui nécessitent un montage. Mais ça ne m’a pas empêché de réaliser ce dessert qui a épâté la galerie 😉

Cette recette est inspirée d’une vidéo de Chef Club. Regardez 😀

La fondue 3 chocolats

La fondue 3 chocolats ! c'est le moment de sortir les tablettes 🙂

Pubblicato da ChefClub su giovedì 22 febbraio 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recette de la Fondue au chocolat diabolique

Temps de préparation : 1h
Temps de pause 3 à 4 heure minimum (l’idéal étant de préparer le cake la veille).

Ingrédients pour la fondue au chocolat diabolique

Pour le cake :

3 oeufs
150 g de sucre semoule
160 g de farine
1/3 de sachet de levure
170 g de beurre demi-sel
1 sachet de sucre-vanillé
1 cuillère à soupe d’eau

Pour la fondue au chocolat :

250g de chocolat noir
250g de chocolat au lait
250g de chocolat blanc
J’ai utilisé du chocolat pâtissier Nestlé mais vous pouvez utiliser du chocolat bio ou de meilleure qualité.

Les accompagnements :

Fruits de saison
Noix de coco râpée
Poudre d’amande
Tout ce qui vous fait envie 😉

Matériel indispensable :

Un moule à cake
Un plat assez grand pour mettre le cake et avec des bords légèrement relevés

Cure-dents

Le cake à la vanille

Fan des cakes de Sophie Dudemaine, je me suis servie de sa recette de cake à la vanille, en l’adaptant légèrement.
Une valeur sûre. Comme je n’ai pas ses livres à Tenerife, j’ai retrouvé la recette du cake à la vanille sur ce site Internet.

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Faites blanchir les œufs avec le sucre et ajoutez la cuillère à soupe d’eau.
  3. Mélanger la levure à la farine et faites un volcan. Versez-y les oeufs et le sucre.
  4. Faites fondre le beurre lentement. Laissez-le refroidir avant de le verser au centre  du volcan. Ajoutez aussi la vanille.
  5. Mélangez le tout. La pâte doit être lisse.
  6. Beurrez et farinez un moule à cake avant d’y verser la préparation.
  7. Enfournez pendant 30 à 40 minutes à 180°C.
  8. Pour vérifiez que le cake soit bien cuit, plongez-y un couteau. La lame doit ressortir propre. Pour réussir cette recette il est important que le cake soit bien cuit. Le cœur du cake ne doit pas rester fondant.
  9. Démoulez le gâteau une fois cuit et laissez-le dans le bas du réfrigérateur pendant 3h minimum.
    Cette étape va permettre au cake de durcir un peu et le rendre craquant.

 

Le montage de la fondue au chocolat diabolique

  1. Sortez le cake du réfrigérateur. Découpez un, deux ou trois carrés dans le cake avec un couteau à lame lisse. Les carrés peuvent faire 3X3 cm et doivent être à 1 cm minimum des bords du cake.
  2. Une fois le cake découpé, posez-le sur le grand plat.
  3. Découpez les carrés de cake prélevés en mouillettes. Découpez aussi les fruits en rondelle ou en tranches assez épaisses. Disposez tous les accompagnements autour du cake, dans différents petits récipients.
  4. Faites fondre les chocolats au bain marie et versez-les dans les nids qui leur sont réservés.

Note : Comme vous le voyez dans la photo, je n’ai fait qu’un grand rectangle, réservé au chocolat principal. Mais en réalité, j’aurai du faire 2 ou 3 carrés plus petits pour que le chocolat fondu arrive à une hauteur décente.  J’avais ensuite mis les autres chocolats dans des bols.

 

Est ce que ça vous donne envie d’essayer ?

Quel est vôtre combo chocolat favoris ?

 

Celles qui me suivent sur Insta doivent le savoir : chocolat noir & banane, avec un peu de noix de coco râpée.

 

 

 

D’autres recettes gourmandes

 

,

La fondue au chocolat diabolique

Si vous pouviez choisir n’importe quel gâteau d’anniversaire, que choisiriez-vous ?
On répond rarement « une tarte au pomme ». Généralement, la réponse est un gâteau complètement dingue et difficile à faire.

Cette année, j’ai réalisé le gâteau d’anniversaire de rêve de l’amoureux : une fondue au chocolat diabolique. Heureusement pour moi, c’était facile à faire .

 

Une fondue au chocolat diabolique, mais qu’est ce que c’est ? Le chocolat fondu est versé au cœur d’un cake sucré et légèrement craquant. Le cake sert de réceptacle au(x) chocolat(s) fondu(s). On se sert ensuite des bouts de cake prélevés pour les tremper dans le chocolat.

 

Comme toute fondue au chocolat, on peut servir des fruits et toute sorte d’accompagnement.

 

Si j’adore cuisiner, je n’ai pas d’expérience  pour réaliser des gâteaux élaborés qui nécessitent un montage. Mais ça ne m’a pas empêché de réaliser ce dessert qui a épâté la galerie 😉

Cette recette est inspirée d’une vidéo de Chef Club. Regardez 😀

La fondue 3 chocolats

La fondue 3 chocolats ! c'est le moment de sortir les tablettes 🙂

Pubblicato da ChefClub su giovedì 22 febbraio 2018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Recette de la Fondue au chocolat diabolique

Temps de préparation : 1h
Temps de pause 3 à 4 heure minimum (l’idéal étant de préparer le cake la veille).

Ingrédients pour la fondue au chocolat diabolique

Pour le cake :

3 oeufs
150 g de sucre semoule
160 g de farine
1/3 de sachet de levure
170 g de beurre demi-sel
1 sachet de sucre-vanillé
1 cuillère à soupe d’eau

Pour la fondue au chocolat :

250g de chocolat noir
250g de chocolat au lait
250g de chocolat blanc
J’ai utilisé du chocolat pâtissier Nestlé mais vous pouvez utiliser du chocolat bio ou de meilleure qualité.

Les accompagnements :

Fruits de saison
Noix de coco râpée
Poudre d’amande
Tout ce qui vous fait envie 😉

Matériel indispensable :

Un moule à cake
Un plat assez grand pour mettre le cake et avec des bords légèrement relevés

Cure-dents

Le cake à la vanille

Fan des cakes de Sophie Dudemaine, je me suis servie de sa recette de cake à la vanille, en l’adaptant légèrement.
Une valeur sûre. Comme je n’ai pas ses livres à Tenerife, j’ai retrouvé la recette du cake à la vanille sur ce site Internet.

  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Faites blanchir les œufs avec le sucre et ajoutez la cuillère à soupe d’eau.
  3. Mélanger la levure à la farine et faites un volcan. Versez-y les oeufs et le sucre.
  4. Faites fondre le beurre lentement. Laissez-le refroidir avant de le verser au centre  du volcan. Ajoutez aussi la vanille.
  5. Mélangez le tout. La pâte doit être lisse.
  6. Beurrez et farinez un moule à cake avant d’y verser la préparation.
  7. Enfournez pendant 30 à 40 minutes à 180°C.
  8. Pour vérifiez que le cake soit bien cuit, plongez-y un couteau. La lame doit ressortir propre. Pour réussir cette recette il est important que le cake soit bien cuit. Le cœur du cake ne doit pas rester fondant.
  9. Démoulez le gâteau une fois cuit et laissez-le dans le bas du réfrigérateur pendant 3h minimum.
    Cette étape va permettre au cake de durcir un peu et le rendre craquant.

 

Le montage de la fondue au chocolat diabolique

  1. Sortez le cake du réfrigérateur. Découpez un, deux ou trois carrés dans le cake avec un couteau à lame lisse. Les carrés peuvent faire 3X3 cm et doivent être à 1 cm minimum des bords du cake.
  2. Une fois le cake découpé, posez-le sur le grand plat.
  3. Découpez les carrés de cake prélevés en mouillettes. Découpez aussi les fruits en rondelle ou en tranches assez épaisses. Disposez tous les accompagnements autour du cake, dans différents petits récipients.
  4. Faites fondre les chocolats au bain marie et versez-les dans les nids qui leur sont réservés.

Note : Comme vous le voyez dans la photo, je n’ai fait qu’un grand rectangle, réservé au chocolat principal. Mais en réalité, j’aurai du faire 2 ou 3 carrés plus petits pour que le chocolat fondu arrive à une hauteur décente.  J’avais ensuite mis les autres chocolats dans des bols.

 

Est ce que ça vous donne envie d’essayer ?

Quel est vôtre combo chocolat favoris ?

 

Celles qui me suivent sur Insta doivent le savoir : chocolat noir & banane, avec un peu de noix de coco râpée.

 

 

 

D’autres recettes gourmandes

 

,

Recette de pancakes banane & flocons d’avoine

Une petite recette gourmande pour accueillir le dimanche comme il se doit avec un bon petit déjeuner.

Depuis quelque mois, je me prépare régulièrement de bons pancakes le week-end. Je suis clairement influencée par Instagram et les différents blogs culinaires que je lis…

Généralement, je pioche mes idées sur le site de Cuisine ta ligne qui propose une liste conséquente de recettes de pancakes.

Mais cette fois-ci, j’avais envie de faire des pancakes avec ce que j’avais sous la main. Au final, je ne suis pas mécontente du résultat.

 

J’ai utilisé par curiosité de la farine de riz et j’ai l’impression que ça a donné un aspect bien moelleux à mes pancakes. Cependant, je pense qu’un autre type de farine conviendra tout à fait.

 

Recette de pancakes banane & flocons d’avoine

 

Pour 4 beaux pancakes

  • 1 banane
  • 8 cuillères à soupe de flocons d’avoine
  • 4 cuillères à soupe de farine de riz
  • 1 cuillère à soupe de sucre roux
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • ½ verre de lait
  • 1 œuf

Pour le coulis d’orange

  • 1 orange préssée
  • 2 cuillères à soupe de sucre

 

  1. Mélanger l’œuf et le sucre puis faites blanchir un peu le mélange
  2. Ajoutez les autres ingrédients
  3. Laissez reposer 10 – 15 minutes
  4. Pendant ce temps, préparer le coulis en faisant caraméliser le jus d’orange pressée et le sucre à feu moyen. Arrêtez une fois que le jus se soit épaissi.
  5. Déposer une petite louche de pâte sur une poêle bien chaude et légèrement huilée
  6. Attendez que de petites bulles se forment à la surface du pancake avant de le retourner.

 

Déguster les pancakes chauds, vous pouvez ajouter des framboises ou d’autre fruits frais et pourquoi pas un peu de chocolat…

Quelle est votre recette de petit déjeuner en week-end ? 

 

D’autres articles gourmands

 

 

,

Recette du Quesillo, le flan canarien

L’une des choses que je préfère lorsque je voyage, c’est goûter les spécialités locales. A Tenerife, il y en a quelque unes ! L’une de mes spécialités favorites est le Quesillo, un dessert.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas un fromage mais plutôt une sorte de flan sans pâte feuilletée, consistant et légèrement citronné.

 

Rien de fou ou très élaboré et pourtant, c’est devenu l’un de mes desserts favoris pour ses saveurs authentiques et ensoleillées par les notes d’agrumes. Sa texture fraiche et consistante est réconfortante.

C’est devenu mon pécher mignon lorsque nous allons manger dans un restaurant canarien. Je dois avouer que je n’avais jamais pensé à essayer d’en faire un à la maison.

C’est à la demande de l’amoureux que je me suis lancée et je dois dire que le résultat nous a convaincu. Un délice ! Cette spécialité canarienne est parfaite pour le gouter et même pour le petit déjeuner 😉

 

La recette prend un peu de temps entre la cuisson et le repos au frigo mais c’est une activité parfaite pour un dimanche, vous ne trouvez pas ?

 

Recette du Quesillo, flan canarien

Ingédients

  • Caramel maison : 1 jus de citron et 6 cuillère à soupe de sucre blanc
  • Une petite boite de lait concentré sucré (370g ou 1 dose)
  • 2 doses de lait entier  (servez-vous de la boite de lait concentré sucré pour mesurer)
  • 4 œufs
  • ½ cuillère à café de canelle en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • les zest d’un citron

 

Marche à suivre

  1.  Faites un caramel en chauffant à feu moyen le jus de citron et le sucre. Une fois que le mélange a caramélisé, versez-le dans le plat à cake
  2. Pré-chauffez le four à180°C
  3. Séparez les blancs des jaunes puis montez les blancs en neige.
  4. Dans un récipient à part, mélanger les jaunes d’œuf, le lait concentré sucré, le lait entier, le sucre vanillé, les zest et la cannelle. Fouettez pour que le tout se mélange bien.
  5. Incorporez délicatement les blancs à l’appareil.
  6. Versez délicatement la préparation dans le plat à cake avec le caramel au fond.
  7. Faites cuire le flan au bain marie entre 45 min et 1h en fonction. Le dessus du flan doit être doré et l’intérieur très légèrement coloré.
  8. Une fois sortie du four, laissez-le refroidir avant de le mettre au frigo 3h minimum.
  9. Avant de le démouler, laissez reposer le cake dans de l’eau chaude pour rendre le caramel liquide.
  10. Les canariens dégustent le Quesillo accompagné d’une crème chantilly. A vous de voir 😉

 

Régalez-vous !

D’autres articles gourmands

 

 

 

,

cake amandes, poire et chocolat

Cela fait un mois que j’ai retrouvé « mon » île mais je ne me suis pas vraiment posée depuis. Plusieurs amis nous ont rendu visite et nous en avons profité pour leur faire découvrir Tenerife comme il se doit. J’apprécie particulièrement lorsque des proches viennent en vacances aux îles Canaries pour la première fois. C’est un peu comme si je redécouvrais les endroits, pourtant connus, à travers leurs premières impressions.

Ce week-end, l’appartement est à nouveau calme et annonciateur de la reprise du quotidien. Pour cette fin du mois de février, j’avais envie de concenter mes articles sur mes routines et ce que apprécie particulièrement faire comme les plats que je cuisine, les livres et séries que je découvre. C’est ce genre d’articles que j’aime lire chez les autres blogueurs et j’avais envie de partager d’avantage sur mon quotidien. Je débute donc cette nouvelle série d’articles lifestyle par une recette.

Un cake parfait pour le petit déjeuner

En grande gourmande que je suis, je mets le paquet sur le petit  déjeuner pour me motiver à sortir du lit. En plus, mes horaires sont callés sur le rythme espagnol et ma pause déjeuner est à 13h30. Il faut donc que je fasse le plein d’énergie pour tenir toute la matinée. Je vous avais parlé de mes petit-déjeuners avec l’éveil du Buddha de Iswari qui en plus d’être délicieux sont parfaits pour me permettre de tenir tard.

 

Mais il faut bien varier les plaisirs et aujourd’hui, je vous présente avec une nouvelle recette, tirée du blog « Take the power Julie ». J’ai testé plusieurs de ses recettes sucrées et à chaque fois, je les ai trouvé savoureuses et faciles à faire. Contrairement à certain blog de cuisine saine, « Take the power Julie » propose des recettes avec des ingrédients faciles à trouver. Et ça, c’est un sacré avantage.

Je ne vous cache pas que je suis souvent frustrée lorsque je rêve devant une photo de recette alléchante pour finir pas découvrir une liste d’ingrédients (à rallonge) tellement spécifiques qu’ils doivent être commandés.

 

Ma recette de cake préférée du moment est celle de ce délicieux gâteau aux amandes, poire et chocolat. L’association entre ces saveurs est bien équilibrée. Sa recette est simplissime et super rapide, une quinzaine de minutes suffisent. En plus, le parfum du gâteau embaume toute la cuisine pendant sa cuisson, le bonheur. Son seul défaut serait d’être tellement bon que j’ai du mal à le garder pour le petits déj uniquement.

 

J’ai légèrement modifié la recette originale, donc si vous voulez allez voir cette dernière c’est par ici.

Recette du cake amandes, chocolat et poire

 

– 2 poires

– 250 g de compote de pomme/poire sans sucre ajouté

– 3 œufs

– 150g de farine

– 20g de sucre roux

– 70g d’amandes effilées

– 1 sachet de levure chimique

– 1 pincée de sel

– 1 pincée de cannelle

– 60g de chocolat noir réduit en pépites

 

Marche à suivre

1 Préchauffez votre four à 180°C.

2 Mélanger la compote avec les œufs.

3 Ajoutez la farine, le sucre et la farine. Pour une texture plus aérée, j’utilise un batteur

4 Les amandes effilées et les pépites de chocolat suivent aussi l’exemple

5 Je verse le tout dans un moule à cake beurré et farinée

6 Je laisse le gâteau cuire entre 35 et 40 minutes et plantant la pointe d’un couteau pour savoir si c’est bon.

 

Régalez-vous !

 

 

D’autres recettes gourmandes

,

Mon top 5 des snacks Thaïlandais

La Thaïlande est un pays que j’affectionne particulièrement car j’ai la chance de m’y rendre régulièrement depuis toute petite. Adolescente, ce pays me faisant tellement rêver que je pensais y vivre un jour. Si ce n’est plus d’actualité, j’apprécie toujours autant de passer quelques jours dans la capitale.

Bangkok, est une mégapole bondées, bruyante et polluée. Cependant, cette ville continue de m’émerveiller par son festival de couleurs (gris, noir pour les buildings et la pollution qui recouvrent murs, sols et rivières. Ces teintes sont tout à coup éclipsées par les verts et rouges, roses et jaunes de la végétation luxuriante qui envahit la ville.

Cette année, mon séjour à Bangkok a une nouvelle fois été placé sous le signe de la gourmandise. La gastronomie Thaïlandaise est reconnue pour la diversité des saveurs et la complexité de ses plats. J’ai l’impression que chacun peut y trouver son compte même lorsque l’on n’est pas habitué à la cuisine asiatique.

Si en Europe on trouve de nombreux restaurants thaï, on retrouve toujours les même plats : les curry en sauce coco, les émincés de viande avec des noix de cajou, les légumes et vermicelles sautés.

Or, la cuisine thaïlandaise est tellement plus riche que ça !

On en saisit l’ampleur lorsque l’on se balade dans le pays et notamment dans la capitale. L’une des choses que l’on remarque lors d’un premier séjour, c’est le nombre impressionnant de restaurants et marchands ambulants présents dans les rues et nous exposant à une explosion de parfums.

En réalité les thaïs cuisinent rarement chez eux. Là bas, on achète des plats cuisinés dans la rue et on mange sur place ou on prend à emporter. Je me souviens qu’une thaïlandaise m’avait expliqué qu’elle ne cuisinait jamais et qu’elle se servait de son frigo pour y ranger ses couverts…

Nombre des plats proposés par les marchands ambulants ne se retrouvent pas dans nos assiettes européennes et c’est bien dommage ! Je profite donc de mon séjour pour vous en présenter cinq. Ce billet est une invitation au voyage des sens et j’espère qu’il sera utile à ceux qui auront l’occasion de se rendre en Thaïlande.

Mon top 5 des snacks Thaïlandais

1 – Les rôtis


Les rôtis sont de petites crêpes toutes fines et croustillantes. Elles peuvent être fourrées à la banane ou à d’autres fruits. Les rotis sont préparés sous vos yeux et le travail de la pâte est très original. Elles se dégustent dans la rue, encore chaudes. C’est l’un de mes goûters ou desserts favoris depuis que je suis toute petite et je prends toujours les rôtis à la banane et saupoudrés de lait concentré sucré.

 

2 – Le mango & sticky rice (riz gluant en français)

Ce plat est saisonnier (il faut que ce soit la saison des mangues). Il s’agit d’une mangue fraîche découpée en morceaux et accompagnée de riz gluant et de crème de coco légèrement salée. Le nom de « riz gluant » n’est pas très valorisant, je vous l’accorde. On s’imagine une espèce de bouillie alors que ce n’est pas du tout le cas. Une fois cuit, le riz gluant est sec mais les grains restent agglomérés entre eux. C’est pour cela qu’on le nom « gluant ». La consistance en bouche est très agréable (les grains sont un peu croquants) et son goût est légèrement parfumé. Le contraste entre la consistance de la mangue et du riz gluant est parfait. C’est aussi une collation bien équilibrée puisqu’il y a des fruits et des féculents. Ce dessert délicieux peut se trouver dans la rue ou dans certains restaurants.

 

3 – Le riz cuit dans les feuilles de bananes

Encore du riz ! Et oui, en Thaïlande c’est l’aliment de base et les thaïs le cuisinent à toutes les sauces. Ici, une petite feuille de banane est garnie de riz cuit, d’une banane (ou de taro). Parfois certains ajoutent du raisin ou des cacahouètes. Elle est ensuite roulées et refermée avant d’être cuite au barbecue. Durant la cuisson, la feuille de bananier parfume légèrement le riz et le fruit. Cet encas se déguste tiède. Parfois, j’en fait même mon petit déjeuner, accompagné d’un jus de fruit frais.

 

4 – Les « dragon ball » en sauce coco

Ce snack sucré me semble très populaire à Bangkok car on en trouve un peu partout.  Il s’agit de petites boules gluantes roses  mises dans du lait de coco sucré et frais. Pour être honnête, je ne suis pas certaine de ce que sont les ces petites boules. Je pencherai pour des fruits confits. En tout cas, il faut aimer les consistances moelleuses et gluantes. Pour ma part, j’en raffole mais je sais que ce n’est pas le cas ce n’est pas le cas de tout le monde. Pour vous donner un élément de comparaison, la consistance est semblable à celle des mochis et les « boules coco » vendues sans les restaurants chinois et vietnamiens (sans la garniture). Si vous aimez ces desserts, foncez ! Dans le cas contraire passée votre chemin. C’est un dessert très rafraîchissant, parfait pour les températures de Thaïlande.

 

5 –  Les glaces fraîches à la noix de coco

Un dessert très simple mais léger et rafraichissant. Le lait de coco est refroidit pour être transformé en sorbet. Généralement, on ajoute au mélange des cacahuètes et d’autre petits « bonbons » roses légèrement sucrés. Pour être honnête, je ne sais pas ce que sont les petits bonbons roses mais cela se marie bien avec la glace et relève son gout très léger.

 

Les snacks thaïlandais que je vous ai présentés sont mes favoris et je que conseille de gouter en premier. Mais il reste encore beaucoup de plats à présenter comme les épis de maïs grillés ou les crèmes de coco en feuille de bananier. Je vous conseille de rester curieux et de ne pas hésiter à goûter ce qui vous attire. Vous noterez certainement que les conditions sanitaires ne sont pas comparables à celles en France. Cependant rassurerez vous et n’hésitez pas à tester car il est rare de tomber malade. La majorité de ces stands travaillent à flux tendus, avec des produits très frais. Je mange régulièrement dans ces petits « bouiboui » et je ne m’en plains pas 😉

Quel sont les snacks Thaïlandais que vous connaissez et ceux qui attirent votre curiosité ?

D’autres articles gourmands

Crédit photo : pour la photo des rôtis, j’ai utilisé une photo du site Thebigmangolife et pour pour la photo de la glace fraîche à la coco j’ai utilisé unedu site Money tickets passeport.