Articles

,

La Jade de Nouvelle Zélande

<div align= »justify »>Toutes les personnes que je connais qui ont eu la chance de partir en voyage en Nouvelle-Zélande, sont rentrées avec de nombreux objets en souvenir. L’un des plus populaire est un bijoux en pierre de jade, généralement porté en collier sur un simple fil de coton noir. Cette simplicité met en effet la valeur le bijoux en lui même. Pas facile de bien choisir : différence de couleur, de forme mais surtout de prix. Voici un petit guide très simple pour vous aider à y voir plus clair.</div>


 

Les bijoux en pierre de Jade

<div align= »justify »>Vous en trouverez de toutes les tailles et surtout de tous les prix. Il est parfois difficile de s’y retrouver et de comprendre les différences de prix qui peuvent passer du simple au double.

La jade Néo-Zélandaise est aussi connue sous le nom de « Greenstone » et de « Pounamu« , le nom Maori. Il existe deux types de jade dans le monde, la « Néphrite » et la « Jadéite » qui ont des compositions différentes. Celle que l’on trouve sur l’île est la première. La Néphrite a la particularité d’être composée de fibres aussi serrées que celles du cristal. Cette structure particulière rend la pierre très solide. D’ailleurs, les Maoris l’utilisaient pour en faire des armes, des outils et des bijoux.</div>

La taille de la jade est un travail difficile

<div align= »justify »>Cela requière beaucoup de minutie. Le sculpteur doit d’abord étudier la pierre afin de trouver les points faibles et les lignes à mettre en lumière. Certains appellent cette étape la recherche du coeur de la pierre et le travail de l’artiste consistera à révéler ce dernier en lui donnant une belle forme qui restera solide. Il faut ensuite dégrossir la pièce pour lui donner la forme souhaitée avant de passer au raffinage. C’est à dire, graver les détails et affiner la sculpture. La dernière étape consiste au polissage dont le rendu dépend de la méthode : naturel, très brillant, mat.

Les plus grands gisements se trouvent dans l’île du Sud baptisée « Tei Wai Pounamu » par les Maoris (le lieux de la pierre verte). La jade de Nouvelle Zélande est très variée en couleur : vert clair transparent, vert opaque, etc. Quand les pierres sont zébrées par des filament noirs, c’est qu’elles contiennent du fer. Il existe aussi la « Flower Jade » dont la couleur varie du rosé au vert en passant par le crème. Les bijoux en « Flower Jade » sont chers car les gisements sont rares et très difficiles à tailler.</div>

Conseils à l’achat :
– Vérifiez la provenance de la jade soit en questionnant la personne qui vend. Vous pouvez même aller jusqu’à demander en demandant un certificat pour les pièces couteuses.
– Si la taille de la pierre est grossière (pas de petites gravures, la forme est approximative) le prix devrait être raisonnable ;
– Mettez l’objet à la lumière et vérifiez qu’il n’y a pas de fissures. Si vous en voyez, passez vôtre chemin car le bijoux risque de se casser facilement.
– Tout dépend de vos goûts mais sachez que la « Flower Jade » et la jade verte claire transparente sont chères car elle rares.

Plus sur la Nouvelle-Zélande

,

La Jade de Nouvelle Zélande

<div align="justify">Toutes les personnes que je connais qui ont eu la chance de partir en voyage en Nouvelle-Zélande, sont rentrées avec de nombreux objets en souvenir. L’un des plus populaire est un bijoux en pierre de jade, généralement porté…
,

La Jade de Nouvelle Zélande

<div align= »justify »>Toutes les personnes que je connais qui ont eu la chance de partir en voyage en Nouvelle-Zélande, sont rentrées avec de nombreux objets en souvenir. L’un des plus populaire est un bijoux en pierre de jade, généralement porté en collier sur un simple fil de coton noir. Cette simplicité met en effet la valeur le bijoux en lui même. Pas facile de bien choisir : différence de couleur, de forme mais surtout de prix. Voici un petit guide très simple pour vous aider à y voir plus clair.</div>


 

Les bijoux en pierre de Jade

<div align= »justify »>Vous en trouverez de toutes les tailles et surtout de tous les prix. Il est parfois difficile de s’y retrouver et de comprendre les différences de prix qui peuvent passer du simple au double.

La jade Néo-Zélandaise est aussi connue sous le nom de « Greenstone » et de « Pounamu« , le nom Maori. Il existe deux types de jade dans le monde, la « Néphrite » et la « Jadéite » qui ont des compositions différentes. Celle que l’on trouve sur l’île est la première. La Néphrite a la particularité d’être composée de fibres aussi serrées que celles du cristal. Cette structure particulière rend la pierre très solide. D’ailleurs, les Maoris l’utilisaient pour en faire des armes, des outils et des bijoux.</div>

La taille de la jade est un travail difficile

<div align= »justify »>Cela requière beaucoup de minutie. Le sculpteur doit d’abord étudier la pierre afin de trouver les points faibles et les lignes à mettre en lumière. Certains appellent cette étape la recherche du coeur de la pierre et le travail de l’artiste consistera à révéler ce dernier en lui donnant une belle forme qui restera solide. Il faut ensuite dégrossir la pièce pour lui donner la forme souhaitée avant de passer au raffinage. C’est à dire, graver les détails et affiner la sculpture. La dernière étape consiste au polissage dont le rendu dépend de la méthode : naturel, très brillant, mat.

Les plus grands gisements se trouvent dans l’île du Sud baptisée « Tei Wai Pounamu » par les Maoris (le lieux de la pierre verte). La jade de Nouvelle Zélande est très variée en couleur : vert clair transparent, vert opaque, etc. Quand les pierres sont zébrées par des filament noirs, c’est qu’elles contiennent du fer. Il existe aussi la « Flower Jade » dont la couleur varie du rosé au vert en passant par le crème. Les bijoux en « Flower Jade » sont chers car les gisements sont rares et très difficiles à tailler.</div>

Conseils à l’achat :
– Vérifiez la provenance de la jade soit en questionnant la personne qui vend. Vous pouvez même aller jusqu’à demander en demandant un certificat pour les pièces couteuses.
– Si la taille de la pierre est grossière (pas de petites gravures, la forme est approximative) le prix devrait être raisonnable ;
– Mettez l’objet à la lumière et vérifiez qu’il n’y a pas de fissures. Si vous en voyez, passez vôtre chemin car le bijoux risque de se casser facilement.
– Tout dépend de vos goûts mais sachez que la « Flower Jade » et la jade verte claire transparente sont chères car elle rares.

Plus sur la Nouvelle-Zélande

,

La Jade de Nouvelle Zélande

<div align="justify">Toutes les personnes que je connais qui ont eu la chance de partir en voyage en Nouvelle-Zélande, sont rentrées avec de nombreux objets en souvenir. L’un des plus populaire est un bijoux en pierre de jade, généralement porté…