Articles

,

Le Brownie de Melissa

 

Bon dimanche à tous ! Aujourd’hui, je reviens avec une recette pas vraiment de saison mais j’avais envie de chocolat : un brownie.

Bon après tout, il ne faut pas vraiment de justification pour manger (et préparer) ce délicieux petit gateau américain.

L’histoire du brownie

C’est en faisant des recherches pour rédiger cet article que j’ai appris que le brownie venait de la Nouvelle-Angleterre. Décidément, ces américains ont le chic pour créer des recettes qui me sont chères comme la tarte de patates douces.

Le brownie aurait été inventé en 1871 par le chef pâtissier d’un hôtel de Chicago qui existe toujours, le Palmer House Hotel. Pour la petite histoire, Potter Palmer fit construire cet hôtel de luxe en 1971 pour l’offrir à sa femme comme cadeau de mariage… C’est une bonne idée de cadeau, n’est pas ?

Crédit : shermanstravel.com

Le lobby du Palmer House Hotel

Si la recette d’origine utilise des noix de pécan, tous les brownies que je n’ai jamais mangé comportent des noix simples. La recette que je vous propose n’échappera pas à l’exception mais je vous encourage à remplacer les noix par des noix de pécan pour avoir un aperçu du goût authentique.

Cette recette n’est pas la mienne mais celle de Mélissa, une amie que j’ai rencontré à Tenerife. Ce petit cordon bleu de 23 ans a quitté la France pour passer un an sur l’île de l’éternel printemps en tant que jeune fille aupair. Devant mon enthousiasme face à son délicieux brownie, elle a accepté de me donner la recette et de la partager sur mon blog.

Recette de brownie pour 6 personnes

  • 200g de sucre roux
  • 4 oeufs
  • 100g de farine
  • 200g de beurre
  • 200 g de chocolat noir
  • 200g de noix

Préchauffez le four à 200°C.

Mélangez les oeufs et le sucre pendant quelque minutes afin que la mixture mousse.

Au bain-marie, faites fondre le chocolat puis le beurre. Attendez que ça refroidisse un peu avant de verser le liquide à la préparation des oeufs. Ajoutez la farine et les noix. Mélangez bien. Enfournez le tout pendant 20 minutes.

Astuce pour un brownie à tomber

Le secret d’un bon brownie est son coeur fondant. Je vous conseille donc de ne mettre à chauffer que 15 minutes puis de vérifier la consistance. Les bords doivent être cuits mais le coeur doit être encore liquide. Continuez la cuisson jusqu’à ce que la consistance vous plaise.

Une fois sorti du four, vous allez devoir attendre que le brownie refroidisse suffisamment pour le mettre au frigo quelque heures. Si vous n’attendez pas (comme ça a été le cas pour moi la première fois), le coeur du gateau, trop liquide, va couler partout.

C’est le beurre refroidit qui va permettre au brownie de se solidifier et offrir une texture fondante à souhait.

Parole de gourmande, ça vaut le coup d’attendre quelque heures.